Appropriation de l'ordinateur et d'internet dans les points d'accès public : les cas comparés de Brest, de Saint-Denis de La Réunion et d'Antananarivo

par Ny aina Rakotomalala Harisoa

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michel Watin et de Annabelle Boutet.

Le président du jury était Frédéric Tupin.

Le jury était composé de Michel Watin, Annabelle Boutet, Frédéric Tupin, Bertrand Bergier, Emmanuel Eveno.


  • Résumé

    Les points d'accès public à internet ou au multimédia sont des dispositifs permettant aux usagers qui les fréquentent d'utiliser les équipements numériques et d'avoir un accès à internet. Selon les structures qui en sont à l'origine et selon le public cible, plusieurs dénominations existent pour désigner ces lieux : les espaces publics numériques (EPN), les Netpublics, les cyberbases, les cybercases, les espaces culturels multimédias (ECM), les Points-cyb, les cybercommunes, les points d'accès public internet (PAPI) et les cybercafés. En France, les points d'accès public ont un double objectif : permettre à toute personne qui n'a pas les moyens de s'équiper et de se connecter à internet d'avoir accès aux outils numériques et accompagner le public à l'apprentissage et à l'utilisation des TICs. A Madagascar, les points d'accès public proposent un libre accès au public sauf que contrairement aux précédents, leur stratégie est basée sur une logique marchande. L'objectif de cette thèse est de s'interroger sur les rôles des points d'accès public auprès du public qui les fréquente dans l'appropriation de l'ordinateur et d'internet. Du point de vue théorique, la notion d'appropriation des TICs est d'abord questionnée en ayant recours à trois approches : celle de la diffusion, celle de la traduction et celle de l'appropriation. Dans un second temps, une analyse comparée des usages de l'ordinateur et d'internet dans les points d'accès public brestois, réunionnais et tananariviens permet de souligner le rôle important que jouent les facteurs sociétaux, économiques et géographiques sur les trajectoires d'appropriation des TICs. Au-delà de la définition des pratiques effectuées dans ces espaces, ce travail de recherche tente d'identifier les usagers et d'évoquer les raisons pour lesquelles ces espaces sont fréquentés. Il s'appuie sur des observations, des enquêtes par questionnaires dans 18 points d'accès public brestois, réunionnais et tananariviens complétées par des entretiens auprès des usagers sur leurs pratiques de l'ordinateur et d'internet, leur apprentissage, les raisons qui les poussent à fréquenter les points d'accès public, leur dépendance aux TICs et leurs opinions sur ces technologies.

  • Titre traduit

    Uses of computers and internet in public access points : a comparative study of Brest, Saint-Denis (La Réunion) and Antananarivo


  • Résumé

    Internet access points are a place where users can access and use digital equipment and connect to internet. Various terms are used to indicate these places : « espaces publics numériques (EPN) », « Netpublics », «cyberbases », « cybercases », « espaces culturels multimédias (ECM) », « Points-cyb », « cybercommunes », « points d’accès public internet (PAPI) » and « cybercafés ». In France, internet access points help people without computer and internet access to use these technologies, to learn and to be assisted in their uses. In Madagascar, internet access points provide access to computer and internet networks but services are fee-based. The objective of this dissertation is to examine the roles of internet access points in ICTs appropriation process by public who visit these places. This research work analyses the theoretical concept of appropriation by using three approaches: the diffusion, the translation and the appropriation. This is followed by a comparative analysis of the uses of computer and internet in internet access points situated in Brest, Reunion Island and Antananarivo. The analysis shows the important role played by societal, economic and geographic contexts on ICTs appropriation. Beyond the uses of ICT in these places, this research attempts to identify users and discuss the reasons of their visits. The results are based on observations, questionnaire surveys and interviews with users in 18 internet access points in Brest, Reunion Island and Antananarivo.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 303-311. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.