Écritures de violence et d’interculturalité : enjeux identitaires dans le roman contemporain mauricien d’expression française et anglaise

par Markus Arnold

Thèse de doctorat en Littérature comparée & Philologie romane

Sous la direction de Jean-Claude Carpanin Marimoutou et de Jochen Mecke.


  • Résumé

    Ce travail de recherche interroge un large corpus romanesque de l’île Maurice, produit en français et en anglais pendant les années 1990 et 2010, sur ses différentes inscriptions de la postcolonialité. Ces dernières années voient un mouvement d’innovation et de rupture esthétique, thématique et poétique parmi une jeune génération d’écrivains francophones tandis qu’un tel dynamisme, à quelques exceptions près, semble moins à l’œuvre dans la littérature mauricienne d’expression anglaise. Alors que les voix novatrices des uns se caractérisent par une écriture de la transgression, de la démystification, de l’anti-tropicalisation ainsi qu’une mise en scène complexe d’interrogations sur des questions identitaires, celles des autres restent confinées dans un certain immobilisme. Le constat d’un champ littéraire clivé à plusieurs égards est inévitable. Une lecture croisée, entre ces différentes scénographies, qui s’articule autour des leitmotivs de la violence et de l’interculturalité permettra d’analyser de façon critique un certain nombre de tendances scripturaires romanesques actuellement en coprésence à Maurice. Selon quelles modalités se fait la représentation et la négociation des espaces-temps insulaires ? Quelles logiques ethnoculturelles et dynamiques idéologiques sous-tendent ces textes ? Comment le roman met-il en scène les facteurs de l’ethnicité, de la classe, du genre ? En d’autres mots, comment pense-t-il – ou refuse de penser – la complexité de la nation multiculturelle ? Notre démarche comparatiste visera à comprendre les spécificités dominantes d’un espace littéraire éclaté et en déséquilibre et de problématiser dans quelle mesure le renouveau poétique offre des réflexions novatrices sur les enjeux identitaires contemporains de la société et la littérature mauriciennes.

  • Titre traduit

    The Writing of Violence and Interculturality : Issues of Identity in Contemporary Mauritian novels written in French and English


  • Résumé

    This research project explores the different inscriptions of postcolonial identities in an extensive corpus of Mauritian novels written in French and English between 1990 and 2010. Over these last few decades, aesthetic, thematic and poetic innovation can be observed in a young generation of Francophone Mauritian writers, whereas such tendencies are rare among their Anglophone counterparts. While the former can be characterized by their subversive, demystifying and anti-exoticising postures, as well as their complex ways of interrogating issues of identity, the latter rather seem artistically stagnant. The Mauritian literary field clearly reveals itself as unequal as far as quantity and quality are concerned. A postcolonial ‘cross-reading-against-the-grain’ of these different texts, which focuses on leitmotivs of violence and interculturality, allows us to interrogate critically a certain number of literary tendencies currently found in Mauritius. How do the novels negotiate the island’s topographies and temporalities? Which ethno-cultural logics and ideological dynamics can be found underlying these contemporary texts? How do the novels represent complex factors such as ethnicity, class, gender? In other words, how do the Mauritian writers reflect on – or refuse to do so – the complexity of their multicultural nation? This comparative endeavour aims at understanding the dominant characteristics of a very heterogeneous literary field and seeks to analyze to what extent the new aesthetic tendencies offer original perspectives on contemporary issues of identity in Mauritian society as well as its literary production.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (1088 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 1052-1088. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.