La controverse sur le développement alternatif à la coca : la comparaison de la mise en œuvre des projets de coopération en Bolivie et au Pérou

par Marie-Esther Lacuisse

Thèse de doctorat en Science politique. Amérique latine

Sous la direction de Yves Surel.

Soutenue en 2012

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse traite d’une politique de coopération au développement qui intègre le champ de la lutte contre la drogue. Il s’agit de la politique dite du développement alternatif instituée comme nouveau concept par les Nations Unies pour réduire l’offre de production de plantes données stupéfiantes servant à la fabrication des drogues, telle la feuille de coca ou le pavot à opium. Elle vise à expliquer les divergences de position des acteurs sur le développement alternatif et plus précisément la réaction différenciée des pays bénéficiaires depuis l’analyse de la controverse sur la feuille de coca et les conditions de production des projets. Ainsi, cette approche valorise l’analyse de l’enjeu des projets sur celle des effets. La thèse s’est construite sur la base d’une démarche inductive en comparant la mise en œuvre des projets au Pérou et en Bolivie depuis une approche du « projet au concret », pour saisir la variété des enjeux qui traversent la controverse. Cette thèse s’articule sur différentes approches pour saisir un objet multi niveau et multi -sectoriel où les enjeux de politique publique s’entremêlent (lutte contre la drogue, développement des Etats et politique de développement local). Ainsi au-delà des divisions des acteurs sur la stratégie de lutte contre la drogue, la thèse aura également pour objectif de questionner le rapport différencié des producteurs avec l’objet projet de coopération dans des zones où il est souvent la seule marque d’action publique.

  • Titre traduit

    The controversory of the alternative development of the coca leaf : comparison of the implementation of the cooperation projects in Bolivia and Peru


  • Résumé

    This thesis deals with a development cooperation policy that includes the battle against drugs. It is indeed the so-called Alternativ Development policy implemented as a new concept by the United Nations to reduce the production supply of some plants well known for their narcotic nature, such as the coca leaf or opium poppy. The thesis aims to explain the divergences of opinions on Alternativ development within the key players, and much precisely the various reactions of the target countries from the analysis of the controverse on coca leaf and by the conditions of production of the projects. Thus, this approach means to underline more the analysis of the issue than the effects of the projects. This thesis builds itself on an inductive reasoning that compares the implementation of projects in Peru and Bolivia, from a "projet au concret" point of view to understand the variety of stakes of this controverse. This thesis hinges on the different approaches to achieve a multi-level and multi-sectional goal where the policies stakes become intermingled ( fight on narcotratic drugs, development of the State and rural local development ). Beyond the divisions of the key players on the strategy to apply to fight against drugs, the thesis will also intend to compare the various reactions of the producers on the cooperation project in some local areas where little public policies are being led.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (315 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 294-315

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 12/IEPP/0070
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.