Le changement international par les relations Sud-Sud : les liens du Brésil, du Chili et du Venezuela avec les pays en développement d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient

par Elodie Brun

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Guillaume Devin.

Soutenue en 2012

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Ce travail propose une analyse de relations Sud-Sud et de leurs significations pour le système mondial, à partir des cas brésilien, chilien et vénézuélien de la fin des années 1990 à 2010. Il s’intéresse aux conséquences de l’intensification des liens entre des États non-dominants de la scène interétatique. Cette étude postule que, dans un contexte d'interdépendance, tous les acteurs étatiques peuvent participer au changement international, qui ne saurait se réduire à l'œuvre des grandes puissances. Nous qualifions ce changement d’incrémental, se produisant par à-coups, réformateur et à grande portée transformatrice. Il porte à la fois sur le profil des liens interétatiques, en les décentralisant, et sur le fonctionnement du système dans son ensemble. Le concept durkheimien de « densité dynamique », à partir de ses deux dimensions matérielle et morale, nous permet d’appréhender le changement d’une manière plus large que ne l’envisagent les études classiques de relations internationales. L’usage de cette notion nous permet de démontrer que les transformations produites par les relations Sud-Sud contribuent à l’accroissement et à la complexification de l’interdépendance interétatique à l’échelle globale. Pour le moment, un resserrement matériel et stratégique émerge, avec un potentiel quant à la création de liens moraux. Ce processus s’avère fragilisé par un important déficit de participation des acteurs non-gouvernementaux. Enfin, l’insertion internationale des pays en développement depuis leur point de vue, représente une opportunité pour faire progresser l’analyse des relations internationales à partir de grilles de lecture différentes de la scène interétatique.

  • Titre traduit

    International change through South-south relations : the links between Brazil, Chile and Venezuela with developing countries from Africa, Asia and the Middle East


  • Résumé

    This works presents an analysis of South-South relations and their meaning for the international system, from the three cases of Brazil, Chile and Venezuela, since the late 1990s. It focuses on the consequences of the intensification of the links between non-dominant states at the global level. We affirm that in a context of interdependence all state actors are able to contribute to international change, which cannot be reduced to the actions of the most powerful states. We argue that the change occurring is incremental, not continuous, reforming but at the same time with a far-reaching influence. This includes a decentralization of interstate relations and a transformation of the functioning of the global system. Emile Durkheim’s concept of « dynamic density », and its two dimensions, namely material and moral, helps us to understand this process more appropriately than traditional studies about international relations. Based on this notion, we demonstrate that evolutions inferred by South-South links reinforce the complexity of interstate interdependence. Nevertheless, the rapprochement is material and strategic but not really moral so far, because of a lack of social participation. Studying these initiatives and the international integration of developing countries represents an opportunity to improve the study of international relations, through new cases and new interpretations about global affairs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (497, 359 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 12-111 (vol. 2)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque du Campus de Poitiers.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 12/IEPP/0017
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.