Etude fonctionnelle de l'Ubinucléine, partenaire cellulaire du facteur de transcription EB1 du virus d'Epstein-Barr et inhibition du cycle lytique viral

par Audrey Conti

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Véronique Gelsi-Boyer.

Soutenue le 14-12-2012

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec Biologie Structurale des interactions entre Virus et Cellule Hôte (équipe de recherche) .

Le président du jury était Xavier Ronot.

Le jury était composé de Henri Gruffat, Pascal Fender.

Les rapporteurs étaient Vincent Marechal, Laurence Briant.


  • Résumé

    Découvert en 1964, le virus d'Epstein-Barr appartient à la famille des gamma-herpèsvirus. Ce virus à ADN présente une forte prévalence (90% de la population adulte est infectée). Ce fut le premier virus identifié comme associé à des cancers (lymphome de Burkitt et d'Hodgkin, carcinome gastrique et de l'oropharynx). Ce virus a pour spécificité de posséder deux cycles distincts : latent et lytique (production de particules virales). Le facteur de transcription viral EB1 (ou Zebra) est un élément clé lors de l'initiation du cycle lytique et semble une cible importante pour l'élaboration de nouveaux traitements. Une première partie de ce travail concerne la caractérisation d'une protéine cellulaire (l'Ubinucléine) qui interagit et inhibe l'activité de EB1. Cette protéine voyage entre noyaux et jonctions serrées. Elle appartient à la famille des « NACos » (nuclear and adhesion complex components). La fonction de l'Ubinucléine n'est pas connue et sa protéomique quand elle est localisée dans les jonctions serrées, a été réalisée. Des études fonctionnelles montrent que l'Ubinucléine interagit avec plusieurs partenaires cellulaires, emprunte la voie d'endocytose dépendante de la clathrine et que sa localisation cellulaire (nucléaire ou dans les jonctions serrées) est affectée par la PKA. Dans une seconde partie, nous nous sommes intéressés à des molécules inhibitrices du facteur de transcription viral EB1. Après criblage à haut débit de composés chimiques (EMBL-Heidelberg), des tests in-vitro ont permis d'en sélectionner un pour des essais in-vivo. Ce composé chimique inhibe l'activité du facteur de transcription EB1 et bloque précocement la mise en place du cycle lytique dans des cellules de lymphome de Burkitt. Il semble donc intéressant d'améliorer l'efficacité et la spécificité de cette molécule.

  • Titre traduit

    'Ubinuclein functional study, cellular partner of Epstein-barr virus transcription factor EB1 and viral lytic cycle inhibition'


  • Résumé

    Discovered in 1964, Epstein-Barr virus belongs to the Gamma-herpesvirus family. This DNA virus shows an important prevalence (90% of the adult population is infected). It was the first virus identified as associated with cancers (Hodgkin and Burkitt lymphomas, Gastric and oropharyngal carcinomas). It presents two distinct cycles: Latency and Lytic cycle (viral particle production). Viral transcription EB1 (or Zebra) is a key element for lytic cycle initiation and seems to be an important target for future treatment development. A first part of this work concerned the characterization of the cellular protein Ubinuclein that inhibits EB1 activity. This protein travels between nucleus and tight junctions. It belongs to the “NACos” (nuclear and adhesion complex components) protein family. Ubinuclein function is not known and its proteomic was performed when it was localized at tight junction. Next, functional studies showed that Ubinuclein interacts with various cellular partners and goes though the clathrin dependent endocytosis pathway. It's localisation (nuclear or at tight junction) changes with PKA activity. In the second part of this work, we focus on viral transcription factor EB1 inhibitors. After high-throughput screening of compounds (EMBL-Heidelberg), in-vitro assays allowed to select one molecule for in-vivo experiments. This compound inhibits the activity of the transcription factor EB1 and stops early lytic cycle establishment in Burkitt lymphoma cells. Further work needs to be done to increase efficacy and specificity of this molecule.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.