Gestion de l'activité et de la consommation dans les architectures multi-coeurs massivement parallèles

par Gilles Bizot

Thèse de doctorat en Sciences et technologie industrielles

Sous la direction de Michael Nicolaïdis et de Nacer-Eddine Zergainoh.

Soutenue le 25-10-2012

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal (Grenoble) , en partenariat avec Techniques de l'Informatique et de la Microélectronique pour l'Architecture d'ordinateurs (équipe de recherche) .

Le président du jury était Abbas Dandache.

Le jury était composé de Michael Nicolaïdis, Nacer-Eddine Zergainoh.

Les rapporteurs étaient Bruno Rouzeyre.


  • Résumé

    Les variabilités du processus de fabrication des technologies avancées (typ. < 32nm) sont de plus en plus difficile à maîtriser. Elles impactent plus sévèrement la fréquence de fonctionnement et la consommation d'énergie, et induisent de plus en plus de défaillances dans le circuit. Ceci est particulièrement vrai pour les MPSoCs, où le nombre de coeurs de calculs est très important. Les besoins (performances, fonctionnalités, faible consommation, tolérance aux fautes) ne cessent de croître et les caractéristiques hétérogènes (fréquence, énergie, défaillances) rendent difficile la mise en oeuvre de systèmes répondant à ces exigences. Ces travaux s'inscrivent dans l'optique de traiter ces problèmes pour des systèmes MPSoCs massivement parallèles, basés sur une topologie en maille 2D. Cette thèse propose une méthodologie automatisée qui permet le placement et l'ordonnancement d'applications dans les systèmes ciblés. Les aspects variabilité, consommation et performance sont pris en compte. D'autre part, cette thèse propose une technique de placement adaptatif tolérant aux fautes basée sur une stratégie de recouvrement des erreurs. Cette stratégie permet de garantir la terminaison de l'application en présence de défaillances, sans avoir recours à la prise de « check-points ». Cette technique est complété par des algorithmes adaptatifs distribués, prenant en compte la variabilité et la consommation d'énergie.

  • Titre traduit

    Activity and Power Management in Massively Parallel Multi-core Architectures


  • Résumé

    With the advanced technologies (typ. < 32nm), it is more and more difficult to control the manufacturing variabilities. It impacts more severely the working frequency and the consumed energy, and induces more and more failure inside the device. This is particularly true for MPSoC with a large number of computing cores. With the increasing needs (performance, functionalities, low power, fault tolerance) and heterogeneous characteristics (frequency, energy, failures) it becomes difficult to apply to systems able to meet these requirements. This work focus on this perspective to deal with these issues for the massively parallel MPSoC, based on 2D mesh topology. This thesis proposes an automated methodology, allowing the mapping and scheduling of application on the targeted system. It takes into account the variability, energy and computing power. Furthermore, this thesis proposes a fault tolerant adaptive mapping technique, paired with an original failure recovering strategy. This strategy allows to guarantee the termination of the application in the presence of failures, without the check-point requirement. The technique has been extended with an adaptive distributed algorithm, taking into account the manufacturing variability and aimed at reducing the consumed energy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?