Optimisation du procédé de réalisation pour l'intégration séquentielle 3D des transistors CMOS FDSOI

par Cuiqin Xu

Thèse de doctorat en Sciences et technologie industrielles

Sous la direction de Mireille Mouis.

Soutenue le 09-10-2012

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal (Grenoble) , en partenariat avec Institut de la Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique (équipe de recherche) .

Le président du jury était Francis Calmon.

Le jury était composé de Mireille Mouis, Filadelfo Cristiano, Perrine Batude, Maud Vinet.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Dubois, Francois Olivie.


  • Résumé

    L’activation à basse température est prometteuse pour l’intégration 3D séquentielle où lebudget thermique du transistor supérieur est limité (<650 ºC) pour ne pas dégrader letransistor inférieur, mais aussi dans le cas d’une intégration planaire afin d’atteindre des EOTultra fines et de contrôler le travail de sortie de la grille sans recourir à une intégration de type« gate-last ». Dans ce travail, l’activation par recroissance en phase solide (SPER) a étéétudiée afin de réduire le budget thermique de l’activation des dopants.L’activation à basse température présente plusieurs inconvénients. Les travauxprécédents montrent que les fuites de jonctions sont plus importantes dans ces dispositifs.Ensuite, des fortes désactivations de dopants ont été observées. Troisièmement, la faiblediffusion des dopants rend difficile la connexion des jonctions source et drain avec le canal.Dans ce travail, il est montré que dans un transistor FDSOI, l’augmentation des fuites dejonctions et la désactivation du Bore peuvent être évités grâce à la présence de l’oxyde enterré.De plus les conditions d’implantation ont été optimisées et les transistors activés à650 ºC atteignent les performances des transistors de référence.

  • Titre traduit

    3D integration of CMOS for advanced circuits


  • Résumé

    Low temperature (LT) process is gaining interest in the frame of 3D sequentialintegration where limited thermal budget (<650 ºC) is needed for top FET to preserve bottomFET from any degradation and also in the standard planar integration for achieving ultra-thinEOT and work function control with high-k metal gate without gate-last integration scheme.In this work, LT Solid Phase Epitaxial Regrowth (SPER) has been investigated for reducingthe most critical thermal budget which is dopant activation.From previous works, LT activated devices face several challenges: First, higher junctionleakage limits their application to high performance devices. Secondly, strong deactivation ofthe metastable activated dopants was observed with post anneals. Thirdly, the dopant weakdiffusion makes it difficult to connect the channel with S/D.In this work, it is shown that the use of FDSOI enables to overcome junction leakage andBoron deactivation issues thanks to the defect cutting off and sinking effect of buried oxide.As a consequence, dopant deactivation in FDSOI devices is no longer an issue. Finally,implants conditions of LT transistors have been optimized to reach similar performance thanits standard high temperature counterparts.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.