Circulation du virus West-Nile dans les populations équines d'Iran : impact épidémiologique de l'environnement et du climat

par Farzaneh Ahmadnejad

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Philippe Sabatier.

Soutenue le 25-01-2012

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement (Grenoble) , en partenariat avec Techniques de l'Ingénieurie Médicale et de la Compléxité (équipe de recherche) .

Le président du jury était Emmanuel Drouet.

Le jury était composé de Philippe Sabatier, Jacques Demongeot, Sylvie Lecollinet, Johannes r. Sveinsson, Antonio j. Plaza, Luc Bousquet.

Les rapporteurs étaient Christophe Peyrefitte, Stephan Zientara, Eric Vincent.


  • Résumé

    L'épidémie de West-Nile en Amérique du Nord en 2002, qui a touché plus de quarante états aux Etats-Unis, a conduit les Agences de santé à s'interroger sur le risque d'émergence, à l'extérieur de la zone intertropicale, de zoonoses vectorielles. Cette épidémie associée au changement climatique, a bien mis en évidence le rôle central de l'avifaune migratrice dans la diffusion du virus. La biologie des oiseaux, tout particulièrement le phénomène migratoire, permet un transport des virus sur de longues distances et entre espèces très diversifiées. Le Moyen-Orient, qui est situé au carrefour de différents continents, est extrêmement propice à la propagation des virus émergents dans les pays du Nord. La circulation du virus West Nile a été rapportée dans différents pays de la région, tels que l'Egypte, Israël, Liban, Irak, Emirats Arabes Unis et Iran. Saidi et al. (1970) ont montré la présence d'anticorps anti-virus du Nil occidental au sein de la population de la côte caspienne (Nord de l'Iran), des provinces du Khorassan (Nord-Est) et du Khuzestan (Sud-Ouest). Notre étude, conduite dans le cadre d'un programme associant TIMC-IMAG UMR 5525 UJF CNRS VetAgroSup, le Réseau International des Instituts Pasteurs et le Centre National d'Etudes Spatiales, vise: (i) à caractériser la circulation du virus de West-Nile au sein des populations équines d'Iran ; et (ii) et à modéliser l'impact sanitaire de l'environnement et du climat sur la transmission. Les résultats acquis permettent d'apprécier le risque associé à la dissémination spatio-temporelle du virus par les oiseaux migrateurs. Une attention toute particulière est portée à l'étude des déterminants environnementaux et climatiques susceptibles d'accroitre le potentiel de transmission du virus.

  • Titre traduit

    West Nile Virus Circulation in Equine Population from Iran : Epidemiological Impact of Environment and Climate


  • Résumé

    The outbreak of West Nile in North America in 2002, which affected more than forty states in the United States, has led Public Health Agencies to adress the risk of emergence of vectorial zoonosis, outside of the area tropical. This epidemic events associated with climate change, has highlighted the central role of migratory birds in spreading the virus. The biology of birds, especially the migratory phenomenon, ensures a transport of viruses over long distances and across very diverse species. The Middle East, located at the crossroad between different continents, is extremely prone to the spread of zoonotic diseases, like West-Nile, in the Northern countries. The circulation of WN virus has reported from different countries in the region; such as Egypt, Israel, Lebanon, Iraq, United Arab Emirates and Iran. Saidi et al. (1970) have established the presence of antibodies to West Nile among the population of the Caspian coast (northern Iran), the provinces of Khorasan (Northeast) and Khuzestan (Southwest). Our study, in the framework of a collaborative programme associating TIMC-IMAG UMR CNRS UJF VetAgroSup, International Network of Institut Pasteur and Centre National d'Etudes Spatiales, aim to: (i) characterizing the circulation of the virus from West Nile in the equine population of Iran, and (ii) and modelling the health impact of the environment and climate on the transmission. The results obtained allow us to assess the risk associated with spatial and temporal spread of the virus by migratory birds. Particular attention is given to the study of environmental and climatic determinants that may increase the potential for transmission.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.