Learning Image Classification and Retrieval Models

par Thomas Mensink

Thèse de doctorat en Mathématiques et informatique

Sous la direction de Cordelia Schmid, Jakob Verbeek et de Gabriela Csurka.

Le président du jury était Frédéric Jurie.

Les rapporteurs étaient Christoph Lampert, Barbara Caputo.

  • Titre traduit

    Apprentissage de modèles pour la classification et la recherche d'images


  • Résumé

    Nous assistons actuellement à une explosion de la quantité des données visuelles. Par exemple, plusieurs millions de photos sont partagées quotidiennement sur les réseaux sociaux. Les méthodes d'interprétation d'images vise à faciliter l'accès à ces données visuelles, d'une manière sémantiquement compréhensible. Dans ce manuscrit, nous définissons certains buts détaillés qui sont intéressants pour les taches d'interprétation d'images, telles que la classification ou la recherche d'images, que nous considérons dans les trois chapitres principaux. Tout d'abord, nous visons l'exploitation de la nature multimodale de nombreuses bases de données, pour lesquelles les documents sont composés d'images et de descriptions textuelles. Dans ce but, nous définissons des similarités entre le contenu visuel d'un document, et la description textuelle d'un autre document. Ces similarités sont calculées en deux étapes, tout d'abord nous trouvons les voisins visuellement similaires dans la base multimodale, puis nous utilisons les descriptions textuelles de ces voisins afin de définir une similarité avec la description textuelle de n'importe quel document. Ensuite, nous présentons une série de modèles structurés pour la classification d'images, qui encodent explicitement les interactions binaires entre les étiquettes (ou labels). Ces modèles sont plus expressifs que des prédicateurs d'étiquette indépendants, et aboutissent à des prédictions plus fiables, en particulier dans un scenario de prédiction interactive, où les utilisateurs fournissent les valeurs de certaines des étiquettes d'images. Un scenario interactif comme celui-ci offre un compromis intéressant entre la précision, et l'effort d'annotation manuelle requis. Nous explorons les modèles structurés pour la classification multi-étiquette d'images, pour la classification d'image basée sur les attributs, et pour l'optimisation de certaines mesures de rang spécifiques. Enfin, nous explorons les classifieurs par k plus proches voisins, et les classifieurs par plus proche moyenne, pour la classification d'images à grande échelle. Nous proposons des méthodes d'apprentissage de métrique efficaces pour améliorer les performances de classification, et appliquons ces méthodes à une base de plus d'un million d'images d'apprentissage, et d'un millier de classes. Comme les deux méthodes de classification permettent d'incorporer des classes non vues pendant l'apprentissage à un coût presque nul, nous avons également étudié leur performance pour la généralisation. Nous montrons que la classification par plus proche moyenne généralise à partir d'un millier de classes, sur dix mille classes à un coût négligeable, et les performances obtenus sont comparables à l'état de l'art.


  • Résumé

    We are currently experiencing an exceptional growth of visual data, for example, millions of photos are shared daily on social-networks. Image understanding methods aim to facilitate access to this visual data in a semantically meaningful manner. In this dissertation, we define several detailed goals which are of interest for the image understanding tasks of image classification and retrieval, which we address in three main chapters. First, we aim to exploit the multi-modal nature of many databases, wherein documents consists of images with a form of textual description. In order to do so we define similarities between the visual content of one document and the textual description of another document. These similarities are computed in two steps, first we find the visually similar neighbors in the multi-modal database, and then use the textual descriptions of these neighbors to define a similarity to the textual description of any document. Second, we introduce a series of structured image classification models, which explicitly encode pairwise label interactions. These models are more expressive than independent label predictors, and lead to more accurate predictions. Especially in an interactive prediction scenario where a user provides the value of some of the image labels. Such an interactive scenario offers an interesting trade-off between accuracy and manual labeling effort. We explore structured models for multi-label image classification, for attribute-based image classification, and for optimizing for specific ranking measures. Finally, we explore k-nearest neighbors and nearest-class mean classifiers for large-scale image classification. We propose efficient metric learning methods to improve classification performance, and use these methods to learn on a data set of more than one million training images from one thousand classes. Since both classification methods allow for the incorporation of classes not seen during training at near-zero cost, we study their generalization performances. We show that the nearest-class mean classification method can generalize from one thousand to ten thousand classes at negligible cost, and still perform competitively with the state-of-the-art.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?