L'expression de soi sur les blogs iraniens

par Shadi Zabet

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Françoise Paquienséguy.

Le président du jury était Stéphane Chaudiron.

Le jury était composé de Isabelle Pailliart.

Les rapporteurs étaient Isabelle Garcin-Marrou, Sébastien Rouquette.


  • Résumé

    Depuis 2001, date de la création du premier blog iranien et pendant les premières années qui l’ont suivi, la blogosphère a connu un enthousiasme remarquable chez les Iraniens, et ceci, dans une société où l’expression de soi est limitée pour diverses raisons, et que peu de valeur est accordée à l’expression individuelle. L’enquête du terrain (l’analyse de contenu de six mois de billets publiés sur trente blogs et leurs commentaires, ainsi que des entretiens semi-directifs avec leurs auteurs) permet d’explorer deux principales raisons du blogging mais aussi celle de son abandon. Dans la première partie, nous aborderons la question de la construction de soi. Nous montrerons qu’avec la reconnaissance et l’estime des lecteurs, les blogueurs prennent conscience de leurs différentes capacités. L’écriture du blog leur donne également la possibilité d’être comme il le souhaite et non pas comme la société, la famille ou l’État leur impose. En cela, l’usage du blog participe à la construction d’un soi plus épanoui, plus authentique et plus individualisé. La deuxième partie est consacrée à l’étude de l’établissement et de la conservation des liens créés sur les blogs. L’étude du terrain montre que la blogosphère iranienne est constituée de multitudes cercles sociaux et que chaque blogueur se situe à l’intérieur d’un ou plusieurs cercles. Nous analyserons comment ces cercles sont construits et quels rôles ils jouent dans la construction et la conservation des liens. Mais ces liens sont construits et conservés selon certaines règles dont nous étudierons les principales formes. La dernière partie se prête à étudier la question de l’abandon du blog en situant les pratiques des blogueurs dans le contexte actuel de la société iranienne

  • Titre traduit

    [L'auteur n'a pas fourni de titre en anglais]


  • Résumé

    Since 2001, when the first Iranian blog was created, blogging has been received with remarkable enthusiasm among Iranians, and this has taken place in a society where self expression is limited for various reasons and little value is accorded to individual expression. The empirical field investigation (content analysis of six month of the post published on thirty blogs and their comments, as semi-structured interviews with their authors) allowed us to explore two main reasons for blogging, but also for their abandonment. In the first part, we tackle the question of self construction. We show that recognition and esteem of readers, make the bloggers aware of their different capacities. Blogging gives them the possibility of being as they wish and not what the society, the family or the state imposes. In this respect, blogging participates in construction of a self more fulfilled, more authentic and more individualized. The second part is devoted to the study of the establishment and conservation of the relationship created on blogs. Field study shows that Iranian blogosphere is constituted by multiple social circles. Every blogger is within one or several circle. We analyze how these circles are constructed and what role they play in forming and conserving of the relationships. These relationships are shaped according to certain rules of which the main is examined. Finally, the last part studies the question of blog abandonment, placing the blogger’s practice in current context of Iranian society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.