Apprentissage de la lecture et construction de l'identité de lecteur au cours préparatoire

par Agnès Perrin

Thèse de doctorat en Didactique de la littérature

Sous la direction de Jean-François Massol.

Le président du jury était Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval.

Le jury était composé de Jean-Charles Chabanne.

Les rapporteurs étaient Brigitte Louichon, Gérard Langlade.


  • Résumé

    Les critiques littéraires, dans la dernière partie du 20ème siècle, ont tenté de définir la place occupée par le lecteur au sein de la création littéraire. Abordée sous différents angles (cognitif, culturel, psychanalytique, anthropologique, sociologique, linguistique, esthétique), l'activité du lecteur comme récepteur de l'œuvre est maintenant décrite avec finesse, maintes fois observée pour mieux cerner les conditions dans lesquelles s'organise cette réception. A la suite de ces travaux, la recherche en didactique interroge, elle aussi , la façon dont le lecteur en formation peut installer une relation intime à la littérature et acquérir une posture lui permettant d'entrer dans le jeu auquel le convie l'œuvre littéraire par essence pour s'approprier le texte littéraire, l'actualiser et tirer un bénéfice personnel de ses lectures.Nous pensons que ces postures de lecteurs, pour l'instant décrites à partir de modèles de lecteurs experts, peuvent aussi faire l'objet d'un enseignement simultané à celui d'une acquisition rigoureuse de l'apprentissage de la lecture. Pour répondre à cette problématique, la thèse a défini un cadre épistémologique qui s'appuie d'une part sur les modèles de théorisation du lecteur proposés par Michel Picard et Vincent Jouve, d'autre part sur les recherches en didactique de la littérature renouvelant son enseignement en prenant en compte le lecteur comme sujet. La dimension exploratoire de la recherche, qui compare deux modalités d'apprentissage, a permis de mettre en évidence- les différentes procédures que les élèves mettent en œuvre pour comprendre et investir les textes,- les représentations concernant la lecture qu'ils construisent en fonction des contextes d'apprentissage,- les conditions nécessaires à la mobilisation de leur subjectivité pour construire une lecture participative et/ou distanciée.La recherche aura permis, en outre, de proposer quelques hypothèses pour construire un début de modélisation des instances de lecture à l'œuvre chez l'apprenti lecteur.

  • Titre traduit

    Learning how to read and the construction of a reader identity in primary school


  • Résumé

    In the last decades of the twentieth century, literary critics strove to define what place to give the reader amidst the process of literary creation. Scrutinized under different angles (cognitive, cultural, psychoanalytical, anthropological, sociological, linguistic, aesthetic), the activity of the reader as recipient of a given work has now been described with accuracy, observed again and again to better fathom the conditions in which this reception takes place. In the wake of these studies, didactic research also questions the way a reader in-training can set up an intimate relationship to literature and grow into a position which allows him/her to enter the game -to which a literary work quintessentially invites him/her- in order to assimilate the literary text, to actualize it and draw personal benefit from his/her readings.We believe the various reader positionings, so far described only from the models of expert readers, can also be taught, simultaneously with the rigorous acquisition of reading skills. To tackle this issue, this thesis has defined an epistemological framework based, on the one hand, upon Michel Picard and Vincent Jouve's models of theorization of the readership, and on the other hand, upon research in literature didactics which have renewed the way of teaching it by taking into account the reader as subject. The exploratory dimension of this research which compares two types of learning has permitted to find out-the different processes implemented by pupils to understand and invest the texts-the representations concerning reading that they build according to different learning situations-the conditions necessary to the mobilization of their subjectivity in building a participatory and/or distanciated reading.This research will also have permitted to suggest a few hypotheses aimed at building the bases of the modelization of the reading processes at work for the reader in-training.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.