Citoyenneté et multiplicité des allégeances : le cas de la double nationalité chez les Franco-Algériens.

par Abdellatif Bousenane

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Jacques Barou.

Le président du jury était Monika Steffen.

Le jury était composé de Jacques Barou.

Les rapporteurs étaient Catherine Wihtol de Wenden, Sandro Cattacin.


  • Résumé

    Notre objet d‘étude s‘articule autour de la naturalisation des étrangers en France. Ainsi notre objectif dans cette recherche vise à expliciter et rendre intelligible le phénomène des acquisitions de la nationalité française au sein de l‘immigration algérienne. Notre analyse consiste à mettre en rapport l‘évolution des perception, motivations, stratégies et des désirs de ces « nouveaux » français , en même temps citoyens d‘un autre pays, avec leurs parcours, leurs situations socioprofessionnelles et leurs origine géographique. Cela soulève la question du renouvellement des modes d‘adaptation à la société d‘accueil. Ainsi le rapport à la société d‘accueil dépend de la place que prend la société d‘origine à la fois dans la vie quotidienne et dans les représentations des ces « anciens migrants ». La double nationalité d‘une manière générale se détermine par l‘ambivalence des rapports aux deux sociétés, d‘une part la société d‘origine à laquelle on reste rattaché, d‘autre part avec la société d‘accueille dans laquelle on a choisi de vivre. Ce qui marque cette double appartenance, habituellement, par certaines formes d‘ambigüité voir de suspicion. A partir de là, un questionnement sur la pertinence de la question des allégeances citoyennes chez ces « franco-algériens » s‘impose à nous. Basé sur un travail empirique, notre étude s‘alimente donc des questionnements sur le rapport entre multiplicité des allégeances ou/et appartenances et citoyenneté moderne. Nous cherchons ainsi à répondre à cette question en se centrant et problématisant la question de l‘allégeance à l‘état nation du pays d‘accueil et la confronter à la conception moderne de la citoyenneté qui a émergé dans les pays industrialisés ces dernières décennies. Dans cette perspective, ce croisement entre citoyenneté moderne et « multiplicité des allégeances », nous permet de mettre au jour quelques interrogations essentielles dans ce domaine de recherche comme la signification et la perception de la participation politique dans la société d‘accueil ainsi que la problématique de la pratique religieuse, l‘islam en l‘occurrence.

  • Titre traduit

    Citizenship and multiple allegiances : the case of dual nationality in Franco-Algerian


  • Résumé

    Our object of study is based on the naturalization of foreigners in France. Thus our goal in this research is to explain and make intelligible the phenomenon of acquisition of French nationality within the Algerian immigration. Our analysis is to relate changes in perceptions, motivations, strategies and desires of these "new" French, being also citizens of another country, with their backgrounds, their socio-professional status and their geographical origin. This raises the question of renewal of the modes of adaptation to the host society. Thus the relationship within the host society depends on the place the original society has in both daily life and in the representations of these "old migrants". Dual citizenship is generally determined by the ambivalent relationship between the two societies, first the original society to which we are attached, second with the host society in which we chose to live. This usually marks this dual identity by some forms of ambiguity and worse, suspicion. From there, questioning the relevance of the issue of civic allegiances in these "Franco-Algerian" is imposed on us. Based on empirical work, our study therefore fuels questions about the relationship between multiple allegiances and / or affiliations and modern citizenship. We are trying to answer this question by focusing and problematizing the question of allegiance to the nation state of the host country and confront it to the modern conception of citizenship that has emerged in recent decades within industrialized countries. In this perspective, this cross between modern citizenship and "multiple allegiances" allows us to reveal some essential questions in this research area as to the meaning and understanding of political participation in the host society and the issue of religious practice of Islam in this case.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.