Les "avatars du moi" chez Paul Auster : autofiction et métafiction dans les romans de la maturité

par Marie Thevenon

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Claire Maniez.

Le président du jury était Sophie Vallas.

Le jury était composé de Arnaud Schmitt.

Les rapporteurs étaient Sophie Vallas, Nathalie Cochoy.


  • Résumé

    Entre autobiographie et fiction, le terme « autofiction », inventé par Serge Doubrovsky, est un « genre » qui s'est surtout épanoui à la fin du XIXe siècle avec « la transposition en fiction des fragments d'une expérience » (Hubier), devenue de plus en plus populaire au fil du temps. La recherche entreprise dans cette thèse porte sur la forme contemporaine de ce mélange entre autobiographie et fiction que l'on trouve chez Paul Auster. Notre corpus principal est composé de ses romans dits de la « maturité », publiés entre 1991 et 2008 : Leviathan, The Book of Illusions, Oracle Night, The Brooklyn Follies, Travels in the Scriptorium et Man in the Dark. Nous nous poserons ainsi la question de l'évolution de l'autofiction mais également de la métafiction chez cet auteur. Divisé en trois parties, notre travail porte dans un premier temps sur les repères spatiotemporels dans les romans de Paul Auster avant de se concentrer sur les éléments métafictionnels présents dans les romans de notre corpus. Dans notre première partie, nous distinguerons deux espaces : l'espace intérieur et l'espace extérieur. Nous verrons comment ces deux espaces cohabitent. Dans une deuxième partie, nous nous intéresserons aux repères temporels, qu'ils soient d'ordre mémoriel ou en rapport direct avec la structure du récit. Nous examinerons le rôle que jouent certains repères empruntés à l'Histoire contemporaine dans l'histoire personnelle des personnages, en observant qu'ils occupent une place toujours plus importante au fur et à mesure que l'oeuvre austérienne progresse, en particulier à partir des attentats du onze septembre. Enfin, nous étudierons la mise en scène de l'écriture chez Paul Auster et la façon dont elle alimente l'autofiction en mettant l'accent sur l'identité d'écrivain de notre auteur. Nous nous intéresserons à son emploi du langage, à l'évolution des supports d'écriture chez ses personnages, à la description de la méthodologie du travail de l'écrivain mais également à l'intratextualité qui met en avant le lien entre tous ses romans.

  • Titre traduit

    “The metamorphoses of the ‘I’" in Paul Auster’s works : autofiction and metafiction in his later works


  • Résumé

    Between autobiography and fiction, the term “autofiction”, invented by Serge Doubrovsky, is a “genre” which started to flourish at the end of the 19th century and has become more and more popular ever since. Our research focuses on the contemporary form of this mixture of autobiography and fiction which can be found throughout Paul Auster's works. Our main corpus is based on the author's later works, published between 1991 and 2008 : Leviathan, The Book of Illusions, Oracle Night, The Brooklyn Follies, Travels in the Scriptorium and Man in the Dark. Our aim is to study the evolution of autofiction but also metafiction in Auster's works. Divided into three parts, our research focuses first on the representation of space and time before concentrating on the metafictional side of Auster's novels. In our first part, we distinguish between two distinct spaces : the inside world and the outside world. We analyse the way in which these two spaces co-Exist side by side in the novels. In our second part, we study time by analysing the themes of memory, narrative structure but also history which inserts itself into the personal stories of the characters. We will see how these historical dates become more and more contemporary throughout the novels, especially since 9/11. In our third and last part, we focus on the way in which the author presents his identity as a writer by studying the way in which he presents language, writing format, the description of his writing methodology but also intratextuality which shows the way in which all his novels are linked together.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.