Appropriation professionnelle des technologies de l'information et de la communication en contexte de dépendance politique : la spécificité de la co-construction de l'information de presse au Congo-Brazzaville (1963-2012)

par Pierre Minkala-Ntadi

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bertrand Cabedoche.

Le président du jury était Alain Kiyindou.

Le jury était composé de Isabelle Pailliart.

Les rapporteurs étaient Alain Kiyindou, Missè Misse.


  • Résumé

    Le discours de promotion des technologies de l'information et de la communication (TIC) s'est traduit, entre autres, par une approche technocentriste du développement de la presse, faisant de l'usage de ces dispositifs techniques la norme universelle de tout progrès, dans ce secteur d'activité. Assisterait-on, aujourd'hui, à un nivellement des pratiques journalistiques, dans toutes les sociétés humaines, où les TIC auraient été introduites dans les activités de la presse ? Refusant de nous enfermer dans le carcan diffusionniste des techniques, nous avons orienté notre étude sur l'analyse de la relation entre la presse et ses publics, en la circonscrivant dans les procès de collecte et de traitement de l'information, au niveau de la presse congolaise. L'analyse révèle une inconciliabilité de perspectives, entre la promotion des TIC et le développement d'une presse évoluant dans un contexte de dépendance politique, où le champ de l'action politique se présente comme l'unique instance de construction sociale du sens. Ce contexte a induit un procès de médiatisation exclusive, consistant en la couverture quasi exclusive des opinions relevant de l'élite politique au pouvoir. Le déploiement de ce procès cristallise ainsi l'appropriation professionnelle des TIC autour des logiques sociales de la communication, où la construction de l'information de presse se conçoit comme une simple opération de valorisation de la parole de l'élite politique. Dès lors, la presse congolaise, évoluant dans un tel contexte, paraît encore inapte à toute forme d'innovation économique et professionnelle significative, que l'usage des TIC est censé accompagner. Ce constat contraste avec ce que l'on observe au niveau d'une presse française, par exemple, évoluant dans un contexte sociopolitique libéral, où les TIC accompagnent déjà des innovations organisationnelles et des pratiques journalistiques, qui se traduisent par la mobilisation des stratégies de coopétition, entre les médias dits « traditionnels » et les « nouveaux » acteurs de l'information et de la communication.

  • Titre traduit

    Professional appropriation of information technology and communication in the context of political dependence : the specificity of the co-construction of Press Information in Congo - Brazzaville (1963-2012)


  • Résumé

    Promoting information technology and communication (ICT) has induced among other things, a technocentric approach in the development of the press, making the use of these technical devices as the universal norm for all progress in this business segment. Therefore, it raises the question in knowing if we attend today, a leveling of journalistic practices in all human societies, where ICT has been introduced in the press activities. Refusing to be locked in the diffusion of techniques ideology, we focused our study on the analysis of the relationship between the press and public, limiting this relationship in the process of collecting and processing of information, in the Congolese press. The analysis reveals an irreconcilability of perspectives, between the promotion of ICT and the development of media, operating in a context of political dependence, where the field of political action is presented as the unique authority in the social construction of meaning. This context leads to a process of the exclusive media coverage, consisting in almost exclusive media coverage of political elite opinions. The deployment of this process is crystallizing the professional appropriation of ICT around social logics of communication, where the construction of press information is conceived as a simple valorization of the political elite opinions. Therefore, the Congolese press, operating in such a context, still seems incapable of any significant form of economic and professional innovation that the use of ICT is supposed to accompany. This finding contrasts with what is observed in a French press, for example, operating in a liberal sociopolitical context, where ICT is already accompanying organizational innovations and journalistic practices, which results in the mobilization of coopetition strategies, between "traditional" media and "new" operators in the field of information and communication.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.