Communication publique et formes de gouvernabilité contemporaines de l'Etat : le cas de l'homosexualité dans les campagnes de prévention du sida en France (1987-2007)

par Jean-Philippe de Oliveira

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Isabelle Pailliart.

Le président du jury était Caroline Ollivier-Yaniv.

Le jury était composé de Sylvie Thiéblemont-Dollet, Bernard Miège.

Les rapporteurs étaient Caroline Ollivier-Yaniv, Sylvie Thiéblemont-Dollet.


  • Résumé

    Cette thèse traite de la communication publique en s’appuyant sur le cas des campagnes de prévention du sida en France et plus particulièrement sur les enjeux liés à la mise en scène des homosexuels dans les campagnes dites « grand public ». La communication publique est appréhendée comme un instrument politique participant à la diffusion et à l’acceptation de nouvelles normes sociales, liées dans notre présent travail au dispositif de sexualité. La thèse s’attache ainsi à démontrer que la mise en scène des homosexuels répond au moins autant à une stratégie de légitimation en faveur des homosexuels par l’Etat qu’à des objectifs de santé publique. Elle analyse également l’acquisition de la légitimité de l’Etat à communiquer sur le thème de la sexualité de 1987 à 2007 ; légitimité qui s’appuie sur la dimension biopolitique du pouvoir. Enfin, la thèse soulève des questionnements liés à la médiation entre l’Etat et les citoyens. Elle présente les rapports de force entre associations et pouvoirs publics ; l’intégration de ces premières dans les mécanismes de décision et l’affaiblissement de la dimension politique de ce que nous avons analysé comme un espace public sociétal lié à la lutte contre le sida. Les résultats présentés s’appuient sur une analyse des campagnes diffusées en France par l’Etat de 1987 à 2007 ; un corpus de documents (plans nationaux de lutte contre le sida ; discours de ministres ; dossiers de presse liés aux campagnes) et des entretiens semi-directifs menés avec des acteurs clefs de la prévention du sida.

  • Titre traduit

    "Public communication" modern gouvernabilty : the case of homosexuality in french government AIDS campaigns (1987-2007)


  • Résumé

    In France, professional, institutional and political actors are tending to present "public communication" as a neutral and objective State service, which serves general interest. Our approach of the subject is going beyond this normative definition by explaining that "public communication" remains a State communication above all, which is helping to manage social norms. In other terms, "public communication" is an instrument of "social management", which allows the State to interfere in privacy by acting on the norms. We chose the case of messages towards homosexual in the Government's AIDS campaign, as they highlighted relations between power and sexual norms. In fact, by analyzing the social context in a long time, "public communication" in AIDS prevention proved to be more related to the management by the Government of the homosexual issue than public health issue . Our work is presenting how "public communication" accompanied the construction of State legitimacy about homosexual issue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.