De la morale au politique : médias, public et scandalisation en Egypte

par Enrique Klaus

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Jean-Noël Ferrié.

Le président du jury était Michel Dobry.

Le jury était composé de Jean-Noël Ferrié, Baudouin Dupret, Virginie Tournay, Jean-Philippe Heurtin.

Les rapporteurs étaient Louis Quéré, Dina El Khawaga.


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans le giron des études en ethnométhodologie et porte sur les scandales, en tant que phénomènes sociaux à part entière, et sur leur relation à la politique. Á travers l'analyse détaillée de deux cas de scandale survenus en Égypte en 2005 et 2006, la démarche consiste à observer en contexte et en action les mécanismes de constitution spécifiques aux scandales dans l'espace public égyptien de la fin du règne de Hosni Moubarak. Il s'agit de décrire et d'analyser la manière dont un phénomène public tel qu'un scandale se produit et, ce faisant, de voir comment celui-ci peut revêtir ou non une pertinence politique, quels que soient les « faits » dénoncés au cours de son déroulement. Cette thèse est donc consacrée à une double clarification. D'une part, à partir de l'examen des pratiques méthodiques qui en sont constitutives, elle vise à jeter un peu de clarté sur la « nature » des scandales. D'autre part, en comparant un cas acquérant une coloration politique au cours de son déploiement avec un cas qui en est totalement dénué, il s'agit de sortir du « tout politique » et de voir comment la politisation peut survenir de manière contingente. Cette clarification vise en somme à bien délimiter, à partir du scandale, le domaine de compétence de la science politique quant aux phénomènes donnant « matière » à l'espace public en Égypte.

  • Titre traduit

    rom Moral to Politics : Media, Public and Scandalisation in Egypt


  • Résumé

    This thesis grounds in ethnomethodology and it tackles with the issue of scandals, as social phenomena in its own right, and with its relationship to politics. Through a detailed analysis of two cases of scandal that broke out in Egypt in 2005 and 2006, my approach consists in taking the scandal in consideration in itself and for itself, in order to observe in context and in action its specific mechanisms of unfolding in the Egyptian public space under the rule of Hosni Mubarak. In other words, I am concerned with describing and analyzing the method through which a public phenomenon such as a scandal occurs. On this basis, I consider how this latter can achieve a political relevancy, whatever the “facts” which are denounced in the course of its unfolding. This thesis is thus dedicated to a double clarification. On the one hand, it aims at clarifying the “nature” of scandals, through the examination of the methodological practices which are constitutive of it. On the other hand, by way of comparing a case taking on a political relevancy in the course of its unfolding with another case which is apolitical, it aims at taking it out of an all-encompassing-political-explanation and at analyzing how politization can occur in a contingent fashion. In sum, this clarification aims at delimiting political sciences' domain of competency with regards to phenomena giving “flesh” to public space in Egypt, through the analysis of scandals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.