Le mariage islamo-chrétien en France : une approche anthropologique

par Grazyna Amokran Legutowska (Legutowska)

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Serge Dufoulon.

Soutenue le 17-12-2012

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de sociologie de Grenoble (équipe de recherche) .

Le président du jury était Gilles Rouet.

Le jury était composé de Serge Dufoulon, Jamil Sayah, Christian Delorme.

Les rapporteurs étaient Gilles Herreros.


  • Résumé

    Le monde entier est en train de subir le brassage des populations au moins deux fois plus intense qu'il y a cinquante ans. Les gens traversent le globe, menés d'un côté par la curiosité, la volonté de connaître et de comprendre les différentes nations, cultures, religions etc., l'envie d'élargir ses propres horizons, et d'un autre côté par la recherche d'une vie meilleure. Sur ces routes dessinées par les différentes volontés les destins des personnes dissemblables se croisent et c'est à ce moment-là, confrontés à la diversité nationale, culturelle, religieuse, linguistique, … qu'ils choisissent de vivre ou de renoncer à une histoire d'amour avec un ‘étranger' à ses propres valeurs. Je souhaite comprendre cette partie de la population, statistiquement minoritaire, qui décide de braver des interdits et de s'unir avec une personne d'une autre confession, et ceux malgré la société et surtout les représentants religieux qui favorisent les couples homogames. Pourquoi choisir ‘un(e) étranger(ère)' quand la grande majorité préfère de se marier avec une personne qui leurs ressemble de point de vue religieux et culturel? Qu'offre de plus l'union interconfessionnelle pour renoncer aux solutions plus faciles ? Dans quelles conditions est-il possible un tel mariage ? Quelle sont des relations des couples mixtes avec la société ? A travers nos recherches, basées sur la théorie de don de Marcel Mauss : donner, recevoir, rendre, nous souhaitons apporter les réponses à toutes ces questions.

  • Titre traduit

    Islamic-christian marriage in France : an anthropological approach


  • Résumé

    The world is undergoing the mixing of populations at least two times more intense than fifty years ago. People across the globe, led on one side by curiosity, the desire to know and understand the different nations, cultures, religions ..., the desire to broaden its horizons, and on the other hand by the search of a better life. On these routes drawn by different wills destinies intersect dissimilar people and this is then faced with diverse national, cultural, religious, linguistic, they choose to live ... or not a story love with a 'stranger' to its own values. I want to understand this part of the population, statistically minority who decides to defy prohibitions and to live with a person of another faith, and despite those society and especially religious representatives who promote homogamous couples. Why choose a foreign when the vast majority of people prefer to marry someone who theirs resembles (from the point of view of religion and culture)? Under what conditions is it possible such a marriage? What are the relations of mixed couples with society? Through our research, based on the theory of gift Marcel Mauss: giving, receiving, making, we want to give the answers to all these questions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?