Croyances et comportements de sécurité des usagers et agents du trafic routier : une étude des perceptions et de l'explication naïve des accidents de la route au Cameroun.

par Robert Ngueutsa

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Dongo Rémi Kouabenan.

Le président du jury était Pascale Desrumaux-Zagrodnicki.

Le jury était composé de Dongo Rémi Kouabenan, Philippe Sarnin.

Les rapporteurs étaient Catherine Hellemans, Alain Somat.


  • Résumé

    La présente thèse envisage de cerner les comportements des Camerounais sur les routes.En l’occurrence, nous voulons savoir comment les croyances fatalistes, les croyances decontrôle, les croyances au contrôle divin, les croyances et valeurs culturelles, l’explicationnaïve des accidents et la perception du risque peuvent affecter les comportements des usagerset agents du trafic routier au Cameroun. Cinq études sont réalisées dans le cadre de notrethèse. La première étude examine 522 procès-verbaux d’accidents réels et montre qu’unegrande majorité des accidents surviennent dans de bonnes conditions de conduite. De plus, lesconducteurs se rejettent mutuellement la faute, mais s’accordent avec les gendarmes pour direque le comportement des conducteurs est la première cause des accidents de la route auCameroun. Une deuxième étude évalue la variation des comportements en fonction des explicationscausales et des croyances, sur un échantillon de 525 participants. On observe que lesparticipants présentent davantage des comportements sécuritaires lorsqu’ils expliquent lesaccidents par le comportement des conducteurs, mais leurs comportements tendent à êtremoins sécuritaires lorsqu’ils expliquent ceux-ci par des causes externes non contrôlables. Lesexplications causales tendent à être externes aux conducteurs lorsque les participants sontfatalistes, croient qu’ils peuvent affronter les situations de trafic dangereuses sans en êtreinquiété, croient que Dieu contrôle les situations dangereuses auxquelles ils peuvent faire faceou lorsqu’ils adhèrent fortement aux croyances et valeurs culturelles. En particulier, lescroyances et valeurs culturelles qui sont supposées protéger la vie, les croyances fatalistes etles croyances au contrôle divin se distinguent par leur capacité à favoriser l’explication desaccidents par des forces invisibles et à induire des comportements insécuritaires. Enfin, le rôlemédiateur des explications causales se révèlent pour toutes les croyances.A partir d’une quasi-expérimentation réalisée auprès de 444 participants, l’étude 3analyse la variation des explications causales et de l’attitude vis-à-vis des mesures deprévention, en fonction de la pertinence situationnelle, de la pertinence personnelle et de lagravité de l’accident. On observe que les participants ont tendance à fournir des explicationscausales défensives d’autant plus que la situation accidentelle leur est pertinente, qu’ilss’identifient à la victime et que l’accident est grave. De plus ils ont une préférence pour desmesures de prévention orientées vers les conducteurs lorsqu’ils expliquent les accidents par lecomportement de ces derniers. L’étude 4 montre une tendance à adopter des comportements moins sécuritaires lorsque les participants sous-estiment le risque routier. En outre, ces derniers ont tendance à sousestimer le risque lorsqu’ils sont fatalistes alors qu’ils ont davantage peur du risque lorsqu’ils sont attachés à leur identité culturelle. Enfin, les participants ont tendance à se croire capables d’affronter le risque routier sans en être inquiété lorsqu’ils croient que Dieu contrôle lessituations dangereuses ou lorsqu’ils croient aux pratiques culturelles supposées protéger lavie. Dans l’étude 5, on montre que les participants ont tendance à adopter descomportements davantage sécuritaires lorsqu’ils ont une perception élevée du risque etexpliquent les accidents par des causes contrôlables. Par contre, ils se montrent plutôtimprudents sur les routes lorsqu’ils ont une perception élevée du risque et croient que lesaccidents sont causés par des forces invisibles. Les résultats vont dans le sens des travaux antérieurs et sont discutés en rapport avec les connaissances théoriques. Enfin, des suggestions encouragent une prévention fondée sur les croyances de la population cible.

  • Titre traduit

    Beliefs and safety behaviors of road users and road agents : a study of perceptions and naïve explanation of traffic accidents in Cameroon


  • Résumé

    This thesis intends to examine Cameroonians behaviors on the roads. Our objective is toknow how fatalistic beliefs, control beliefs, divine control beliefs, cultural beliefs and values,naive explanation of accidents and risk perception can affect road users and traffic agents’behaviors. Five studies are carried out within the framework of our thesis. The first study examined 522 actual accidents reports and shows that a large majority of accidents occur in good driving conditions. In addition, drivers accused each other of wrongdoing, but agree with the gendarmes that, drivers’ behavior is the main cause of trafic accidents in Cameroon. A second study evaluates the variability of behaviors according to the causal explanations and beliefs, on a sample of 525 participants. It is shown that, participants adopt safer behaviors when they explain accidents by drivers’ behavior, but their behavior tend to be less safe when they explain accidents by external and uncontrollable causes. Causal explanations tend to be external to drivers when participants are fatalists, believe they can face dangerous traffic situations without being worried, believe that God is in control of dangerous situations that they may faced or when they adhere strongly to cultural beliefs and values. In particular, cultural beliefs and values that are supposed to protect the life, fatalistic beliefs, divine control beliefs tend to promote the explanation of accidents in terms ofinvisible forces and induce unsafe behaviors. Finally, the mediating role of causalexplanations is confirmed on all the beliefs. From a quasi-experiment conducted with 444 participants, the third study analyzes the variation of the causal explanations and attitude towards prevention measures, according to the situational relevance, personal relevance, and the severity of the accident. It is shown that participants tend to provide defensive causal explanations especially when the accident situation is relevant to them, they identify themselves to the victim and when the accident is serious. In addition they prefer drivers-oriented preventive measures when they explainaccidents by the drivers’ behaviors. Study 4 shows a tendency to adopt unsafe behaviors when participants underestimate traffic risk. Moreover, they tend to underestimate the traffic risk when they are fatalistic, but they fear risk when they are attached to their cultural identity. Finally, participants tend to believe that they can face traffic risk without being worried when they believe that God controls dangerous situations, or when they believe on cultural practices intended to protect life. In Study 5, we show that participants tend to adopt safer behaviors when they feartraffic risk and explain accidents by controllable causes. They are rather careless on the roadswhen they fear risk but believe that accidents are caused by invisible forces. The results are consistent with previous studies and are discussed in relation to the theoretical knowledge. Finally, suggestions encourage preventive measures based on the beliefs of the target population.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.