La coordination des projets d’innovation multilocalisés

par Céline Péréa

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Sébastien Brion.

Le président du jury était Caroline Mothe.

Le jury était composé de Sébastien Brion, Julien Léonard.

Les rapporteurs étaient Marc Bidan, Nicolas Lesca.


  • Résumé

    Ces dix dernières années, la mondialisation des entreprises a bouleversé l'organisation des processus d'innovation. Dès lors, on constate qu'un nombre croissant d'équipes d'innovation repose sur des acteurs éparpillés dans le monde entier. Si les gains attendus sont légitimes (localisation proche des marchés, mains-d'œuvre qualifiées à moindre coût…) cet éparpillement des acteurs pose de réels problèmes de coordination. La littérature sur les équipes multilocalisées a jusqu'ici souligné ces difficultés sans pour autant apporter de réponses. À partir de la théorie de la contingence, le modèle de recherche propose d'étudier quels sont les principaux modes de coordination des projets d'innovation adaptés au contexte de la multilocalisation. Le test du modèle est réalisé au moyen des équations structurelles (PLS) et repose sur une enquête ad hoc menée auprès d'équipes projets soumises à différents niveaux de multilocalisation. Le résultat montre que la multilocalisation influence l'ensemble des modes de coordination identifiés et peut ainsi être considérée comme un facteur de contingence. Au final, cette recherche contribue à la littérature sur l'innovation et à celle des équipes multilocalisées en proposant deux configurations de modes de coordination (au niveau de l'organisation, de la décision et de la communication) distincts en fonction du niveau de multilocalisation (faible ou élevé).

  • Titre traduit

    The coordination of distributed innovation projects


  • Résumé

    Over the past decade, corporate globalization has changed the organization of the innovation process. A growing number of innovation teams are now organized around members scattered all over the world. If the expected gains are legitimate (location close to the markets, skilled and lower cost labor...) the scattering of these teams yields to real problems of coordination. The literature on distributed teams has highlighted so far these difficulties without providing answers. Based on the contingency theory, the research model proposes to investigate the main coordination modes of innovation projects that are adapted to the context of projects distribution. The empirical test of our model is achieved through structural equation modeling (PLS). It is based on an ad hoc survey conducted through project teams of different levels distribution. Main results show that the distance influences all the identified coordination modes and can be considered as a contingency factor. Finally, this research contributes to the literature on innovation and on distributed teams offering two configurations of coordination modes (in terms of organization, decision-making and communication) according to the level of project distribution (low or high).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.229-251

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Economie, gestion, sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.