Les hauts dignitaires messagers impériaux à Ise au XIIe siècle

par Yumiko Takagi

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Charlotte Von Verschuer.

Le jury était composé de Michel Vieillard-Baron.


  • Résumé

    Dans l’Antiquité, la cour du Japon envoie chaque année une mission aux sanctuaires d’Ise. En plus, la cour envoie des missions spéciales lorsque des événements exceptionnels se produisent. Quand ces derniers sont tout à fait remarquables, le principal messager est choisi parmi les hauts dignitaires. Depuis le premier d’entre eux (738) et le dernier (1861), 125 hauts personnages ont été désignés. Or, sur ce total 75 l’ont été autour du XIIe siècle. Le premier but de cette étude est de comprendre pourquoi il y eut une telle concentration de missions de hauts dignitaires pendant un temps si court. C’est par l’examen des conditions politiques et par celui de certains rites ( administratifs et religieux) que l’on peut tenter de répondre. Les 124 années considérées, période finale de Heian, ne forment pas un tout homogène. L’intérêt des empereurs pour les missions varia énormément. Dans ce conditionnement politique des contacts avec Ise, il faut tenir compte de la cour, des lignages aristocratiques qui la composent. Le second but a été de décrire les missions dans leur déroulement. Il s’agit d’un voyage. En plus du problème descriptif, on retrouve ici la dimension sociale des missions. Une traduction de textes écrits en langue sino-japonaise est ajoutée à l’étude historique. Les auteurs étaient les personnalités de la cour ayant joué un rôle important dans les missions envoyées à Ise. Ces documents sont des « notes journalières ». Mais, il ne s’agit pas de journaux « intimes ». Pour une large part, le contenu des notes porte sur les rites. Toutefois, à côté de l’expression de ce ritualisme fondé sur le culte des précédents, où les changements ne se manifestent que très lentement, ces textes font une place au conditionnement politique de l’envoi des missions à Ise. « L’étude des hauts dignitaires messagers impériaux » est l’exemple d’une micro histoire qui pourrait avoir refléte������ les grands courants de son temps

  • Titre traduit

    High dignitary imperial messenger to ise in the xii the century


  • Résumé

    From ancient to modern times, the court of Japan each year has sent Imperial messengers to the Shrines of Ise. In addition, the court has sent out special Imperial messengers when exceptional events occurred. When the event was quite remarkable, one of the "Kugyo" (high dignitaries) was assigned the task of being a messenger. From the first special Kugyo Imperial messenger in the year 738 to the last in 1865, a total of 125 messengers have been sent. Out of these, 75 special Imperial messengers were sent during the course of the 12th century. The first aim of this study is to understand why there were such a frequent missions by high-ranking Kugyo Imperial messengers to Ise during this relatively short period of time. In brief, it will first examine the political environment of the times, and secondarily, it will examine administrative and religious rites. In fact, the period of 124 years that represents the conclusion of the Heian era was full of social-political disturbances. The relationship between the court and Ise in this political climate must be examined by taking into account the changes in status of primary aristocrats of the court. The second aim of this study is to describe in detail the trips themselves. These Imperial messengers carried out a round trip, which reflected material and social problem. Part of this study consists of translating reference materials written in the Sino-Japanese language. The source materials are in diary format. However, they differ from a personal "diary" and it was assumed that other people would read them. These materials mostly describe rites and ceremonies. However, the form of these special Kugyo Imperial messengers eventually changed, little by little. These changes surfaced during 12th century. This study of high-ranking special Imperial messengers could be regarded as taking a microscopic look at relatively minor, historical incidents that may well reflect larger-scale, more significant historical movements of the time

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-376 f. Notes bibliogr. Index. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 478
  • Bibliothèque : Ecole française d'Extrême-Orient. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : QU 8947
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.