Le commerce électronique de biens culturels : contributions empiriques

par Bora Eang

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de David Bounie et de Patrick Waelbroeck.

Le président du jury était Alain Rallet.

Le jury était composé de Raphael Goumain.

Les rapporteurs étaient Alain Rallet, Marvin Sirbu.


  • Résumé

    Cette thèse se présente sous la forme d’un volume de 134 pages composé de 5 articles de recherche. La thèse est une contribution empirique à la littérature qui s’est développée depuis le début des années 2000 sur les bouleversements introduits par Internet sur le commerce des biens culturels. Elle examine plus particulièrement un ensemble de questions portant sur la complémentarité ou la substitution des canaux de distribution, physiques et virtuels, l’effet de « Longue Traîne » et la dispersion des prix sur Internet. L’intérêt de la thèse est d’apporter des éléments de preuve empiriques à ces débats, grâce notamment à la création de bases de données obtenues par captation automatisée de données observables sur Internet. Les résultats statistiques et économétriques issus de ces travaux détaillent les spécificités des meilleures ventes de Livres, CD et DVD selon les canaux de distribution (Amazon, Marketplace d’Amazon, magasins physiques) mais aussi selon leur format (livres papiers/ livres numériques). D’autre part, les résultats montrent une faible variabilité des prix par les vendeurs d’Amazon Marketplace ainsi qu’un faible impact des mesures traditionnelles de la réputation (notations des vendeurs) par rapport à la taille du catalogue des vendeurs remettant en question l’utilisation de la notation comme proxy de la réputation.

  • Titre traduit

    The electronic commerce of cultural goods : an empirical approach


  • Résumé

    This thesis is a volume of 134 pages and includes 5 research articles. The thesis is a contribution to the empirical literature that has developed since the early 2000s on the changes introduced by the Internet trade in cultural property. It examines in particular a set of questions on the complementarity or substitution distribution channels, physical and virtual, the effect of the "Long Tail Theory" and price dispersion on the Internet. The interest of this thesis is to provide empirical evidence to the debate, thanks to the creation of databases obtained by automated data capture observable on the Internet. Statistical and econometric results from these studies detail the specifics of best-selling books, CDs and DVDs as distribution channels (Amazon, Amazon Marketplace, physical stores) but also according to their format (paper books / ebooks). Regarding price dispersion, the results show a low variability of prices by sellers of Amazon Marketplace and low impact of traditional measures of reputation (ratings of sellers) compared to the size of the catalog vendors challenging the using of notation as a proxy for reputation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom ParisTech. Bibliothèque scientifique et technique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.