Elaboration d'un modèle d'identité numérique adapté à la convergence

par Christophe Kiennert

Thèse de doctorat en Informatique et réseaux

Sous la direction de Pascal Urien.

Le président du jury était David Simplot-Ryl.

Le jury était composé de Bernard Cousin, Bertrand Ducastel, Pierre Paradinas, Guy Pujolle.

Les rapporteurs étaient Serge Chaumette, Didier Donsez.


  • Résumé

    L’évolution des réseaux informatiques, et notamment d’Internet, s’ancre dans l’émergence de paradigmes prépondérants tels que la mobilité et les réseaux sociaux. Cette évolution amène à considérer une réorganisation de la gestion des données circulant au cœur des réseaux. L’accès à des services offrant de la vidéo ou de la voix à la demande depuis des appareils aussi bien fixes que mobiles, tels que les Smartphones, ou encore la perméabilité des informations fournies à des réseaux sociaux conduisent à s’interroger sur la notion d’identité numérique et, de manière sous-jacente, à reconsidérer les concepts de sécurité et de confiance. La contribution réalisée dans ce travail de thèse consiste, dans une première partie, à analyser les différents modèles d’identité numérique existants ainsi que les architectures de fédération d’identité, mais également les protocoles déployés pour l’authentification et les problèmes de confiance engendrés par l’absence d’élément sécurisé tel qu’une carte à puce. Dans une deuxième partie, nous proposons, en réponse aux éléments dégagés dans la partie précédente, un modèle d’identité fortement attaché au protocole d’authentification TLS embarqué dans un composant sécurisé, permettant ainsi de fournir les avantages sécuritaires exigibles au cœur des réseaux actuels tout en s’insérant naturellement dans les différents terminaux, qu’ils soient fixes ou mobiles. Enfin, dans une dernière partie, nous expliciterons plusieurs applications concrètes, testées et validées, de ce modèle d’identité, afin d’en souligner la pertinence dans des cadres d’utilisation pratique extrêmement variés.

  • Titre traduit

    Development of a convergence-oriented digital identity framework


  • Résumé

    IT networks evolution, chiefly Internet, roots within the emergence of preeminent paradigms such as mobility and social networks. This development naturally triggers the impulse to reorganize the control of data spreading throughout the whole network. Taking into account access to services such as video or voice on demand coming from terminals which can be fixed or mobile such as smartphones, or also permeability of sensitive information provided to social networks, these factors compel a necessary interrogation about digital identity as a concept. It also intrinsically raises a full-fledged reconsideration of security and trust concepts. The contribution of this thesis project is in line, in a first part, with the analysis of the existing manifold digital identity frameworks as well as the study of current authentication protocols and trust issues raised by the lack of trusted environment such as smartcards. In a second part, as an answer to the concerns suggested in the first part, we will advocate an identity framework strongly bounded to the TLS authentication protocol which needs to be embedded in a secure component, thus providing the mandatory security assets for today’s networks while naturally fitting with a varied scope of terminals, be it fixed or mobile. In a last part, we will finally exhibit a few practical applications of this identity framework, which have been thoroughly tested and validated, this, in order to emphasize its relevance throughout multifarious use cases.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Bibliothèque scientifique et technique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.