Régulation de la migration cellulaire par ERRα

par Juliette Sailland

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jean-Marc Vanacker.

Le président du jury était Vincent Laudet.

Le jury était composé de Jean-Marc Vanacker, Vincent Laudet, Ali Badache, Silvère Baron, Pierre Roux.

Les rapporteurs étaient Ali Badache, Silvère Baron.


  • Résumé

    Le récepteur ERRα (Estrogen Receptor-Related Receptor alpha) appartient à la superfamille des récepteurs nucléaires. Une forte expression de ERRα est corrélée à un mauvais pronostic, suggérant l’implication de ce récepteur dans le processus métastatique. Mon projet est d'analyser le rôle de ERRα dans les mouvements cellulaires. J’ai montré qu’inhiber ERRα perturbe la migration cellulaire. L’étude des mouvements montre que l’absence de ERRα induit une perturbation de l’orientation cellulaire, du nombre des fibres de stress et des protrusions membranaires. Les cellules migrent de façon désorientée. J’ai démontré l’existence d’une cascade de régulation où ERRα stimule transcriptionnellement l'expression de la protéine BACURD2/TNFAIP1, elle-même régulant la stabilité de RhoA. Inhiber ERRα induit également une surexpression de RhoA, sa suractivation et une perturbation de la migration orientée. Cette cascade a été confirmée par des expériences de complémentation. J’ai vérifié ces résultats par des expériences in vivo et ex vivo, chez les souris KO pour ERRα. L’absence de ce récepteur induit une diminution de l’expression de TNFAIP1 inhibant la dégradation de RhoA et entrainant finalement une perturbation des mouvements cellulaires. Ainsi ERRα régule positivement la migration cellulaire conduisant à une forte potentialité métastatique dans les tumeurs surexprimant ce récepteur.L’ensemble de mes résultats pourrait faire de ERRα une nouvelle cible en vue de nouvelles thérapies anticancéreuses et nous pourrions proposer BACURD2/ TNFAIP1 comme un nouveau marqueur de pronostic dans les cancers.

  • Titre traduit

    Regulation of cell migration by ERRα


  • Résumé

    High expression of the orphan nuclear receptor ERRα is strongly correlated with poor prognosis in various types of tumors, including those of the breast. The fact that high ERRα expression in tumors is also correlated with elevated invasiveness suggests that this nuclear receptor positively regulates cell migration and invasiveness.This possibility was investigated using MDA-MB231 breast cancer cell line as a model. Inactivating ERRα impairs cell migration. Using time-lapse-based cell tracking analysis and Golgi positioning, we show that this impairment is not due to reduced migration speed but rather to cell disorientation. The enhanced number of cell protrusions present in migrating cells and disorganized actin fibers confirm this. In summary cells do migrate but do not sustain persistent linear movement. We observed that upon ERRα inactivation, RhoA, which is instrumental in oriented movement, is overexpressed at the protein level. Further analysis showed that the stability and proteasome-dependent degradation of the protein is affected. To analyze the relationship between ERRα (as a transcription factor) and RhoA protein stability we performed a transcriptomic analysis comparing (by RNA-Seq) wt cells to ERRα-depleted ones. We identified genes regulated by ERRα that are involved in both cell migration (as a biological process) and in protein stability and degradation, more specifically that of RhoA protein (as a molecular process). TNFAIP1/Bacurd2 is stimulated by ERRα and fits these criteria: this protein mediates the Culin3-based, proteasome-dependent of RhoA and its inactivation leads to defects in cell migration.TNFAIP1/RhoA cascade is a major downstream effector of ERRα in cell migration

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.