Interactions pédagogiques "fortement multimodales" en ligne : le cas de tuteurs en formation

par Caroline Vincent

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christine Develotte.

Le président du jury était François Mangenot.

Le jury était composé de Christine Develotte, François Mangenot, Christian Licoppe, Jacques Cosnier, Richard Kern, Véronique Traverso.

Les rapporteurs étaient Christian Licoppe.


  • Résumé

    Les activités interactives en ligne connaissent une utilisation grandissante, notamment dans le domaine de l’enseignement des langues. L’amélioration technique des dispositifs permet en effet aujourd’hui des échanges synchrones à distance avec un locuteur natif.Le tuteur inscrit dans une communication via une plateforme synchrone en ligne doit alors coordonner un ensemble complexe d'opérations à des fins d’apprentissage. Différents modes de communication (textuel, visuel, auditif) sont à sa disposition et il les combine dans son discours. Nous analysons, dans le cadre de cours de français à distance via Skype, quels modes sont utilisés par chacun des quatre tuteurs qui composent notre étude. Nous postulons que les modes sont utilisés différemment par chaque tuteur et nous cherchons donc à savoir dans quelle proportion et avec quel « degré d’investissement » (Develotte, Guichon, Vincent, 2011). Nous cherchons également à comprendre quelles conséquences ces choix d’utilisations des modes ont sur la nature de l’interaction. Nous émettons en effet deux hypothèses. Premièrement, nous pensons que le profil initial des tuteurs (compétences individuelles, expériences professionnelles en présentiel ou à distance, habitude de l’environnement informatique) et le contexte des interactions (perturbations extérieures, problèmes techniques, type de tâche, besoin exprimé des apprenants) ont une influence sur la façon dont le tuteur utilise les modes à disposition.Deuxièmement, nous pensons que les choix d’utilisations influencent la nature de l’interaction et la relation entre tuteurs et apprenants. Nous proposons ainsi une grille d’analyse des interactions multimodales en ligne, afin d’apporter des réponses à nos hypothèses de recherche.

  • Titre traduit

    Interactions in online “strongly multimodal” teaching : the case of tutor training


  • Résumé

    Online interactive activities are increasingly used, notably in the field of language teaching. The technical improvements enable synchronous long distance exchanges with a native speaker. The tutor engaged in a communication via a synchronous online platform must coordinate a complex set of operations for learning purposes. He can combine the different communication modes which are at his disposal (textual, visual and aural). We analyze, in the case of French lessons via Skype, which modes are used by each of the four tutors in our study. We postulate that the modes are differently used by each tutor and we seek to know in what proportion and with which “degree of utilization” (Develotte, Guichon, Vincent, 2011). We also try to understand what consequences the choice of the method has on the nature of the interaction. We present two hypotheses. First, we think that the initial profile of the tutors (individual skills, professional experience with face to face or distance teaching, comfort with the computer environment) and the context of the interactions (exterior perturbations, technical problems, type of task, needs expressed by the learners) have an influence on the way the tutor uses the modes. Secondly, we think that the choices influence the nature of the interaction and the relation between tutors and learners. We propose a grid of analysis of the multimodal online interactions in order to sustain our research hypotheses.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?