Mises à jour de réseaux d'automates

par Mathilde Noual

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Eric Remila.

Le président du jury était Anne Siegel.

Le jury était composé de Eric Remila, Anne Siegel, Gilles Bernot, Dominique Perrin, Pascal Koiran, Sylvain Sené.

Les rapporteurs étaient Gilles Bernot, Dominique Perrin.


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse aux évènements et aux ordonnancements d'évènements se produisant au sein de réseaux d'éléments conceptuels prédéterminés. Dans ces réseaux, les éléments, appelés plutôt "automates", s'incitent les uns les autres à changer d'état en accord avec des règles prédéfinies qui, précisément, définissent le (fonctionnement du) réseau. Lorsqu'un automate se conforme effectivement aux influences qu'il reçoit de la part des autres, on dit que son état est mis à jour. Les évènements élémentaires considérés sont les changements d'états des automates. Définir un mode de mise à jour pour l'ensemble des automates d'un réseau permet de sélectionner certains évènements parmi l'ensemble de ceux qui sont a priori possibles. Cela permet aussi d'organiser et d'ordonner les évènements les uns par rapport aux autres de façon, par exemple, à imposer que des évènements indépendants se produisent simultanément ou simplement, de manière assez rapprochée pour qu'aucun autre événement ne puisse se produire pendant leur occurrence. Informellement, les modes de mise à jour peuvent donc être interprétés comme l'expression d'influences extérieures au réseau interdisant certains changements, ou alors comme la formalisation d'une version relâchée et relative de l'écoulement de temps. Cette thèse propose d'étudier leur influence sur le comportement des réseaux. Et afin de distinguer cette influence de celle de la structure des réseaux, elle commence par mettre en évidence le rôle de certains motifs structurels. Après ça, elle s'intéresse en particulier à l'information "encodée" dans une séquence de mises à jour et à l'impact du synchronisme dans celles-ci.

  • Titre traduit

    Updating Automata Networks


  • Résumé

    This thesis is concerned with the events and the organisation of events that take place within networks of abstract predetermined elements called "automata". In these networks, automata incite one another to switch states in agreement with predefined rules which, precisely, define the net-work. When an automaton effectively conforms to the influences it receives from others, its state is said to be updated. The elementary events that are considered here are thus automata state changes. To define an update mode for all the automata of a network allows to select some events among all those that are a priori possible. It also allows to organise and order the events relatively so as to impose, for example, that independent events occur simultaneously or so that simply, they happen close enough to disallow the occurrence of any other events in between. Informally, update modes can be interpreted as the expressions of influences incoming from outside the network, forbidding certain changes, or else, as the formalisation of a relaxed and relative version of time flow. This thesis proposes to study their influences on network behaviours. And to distinguish their influences from that of network structures, it starts by highlighting the role of certain structural motives. After that, it explores in particular the information that is "encoded" in a sequence of updates as well as the general impact of synchronism in updates.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.