Modéliser l’effet des biais cognitifs sur les dynamiques industrielles : innovation orpheline et architecte de l’inconnu

par Marine Agogué

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pascal Le Masson.

Soutenue le 15-10-2012

à Paris, ENMP , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Centre de gestion scientifique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Patrick Llerena.

Le jury était composé de Pascal Le Masson, Olivier Houdé, Laurent Simon, Gérald Comtet.

Les rapporteurs étaient Sylvain Lenfle, François-Xavier De Vaujany.


  • Résumé

    L'objet de la thèse est l'étude des dynamiques industrielles, en particulier des biais cognitifs qui conduisent au blocage de ces dynamiques. Si les processus d'innovation dépassant le cadre de l'entreprise ont fait l'objet de diverses recherches, les dynamiques industrielles sont restées peu étudiées sous l'angle du blocage cognitif dans les activités de conception. Pour approfondir cette question, la thèse se focalise sur l'étude d'une phénoménologie nouvelle, l'innovation orpheline, définie comme une innovation très attendue par la société, mais qu'aucun acteur ou consortium d'acteurs n'est capable de générer, alors que les conditions traditionnelles pour favoriser son émergence sont réunies. L'enjeu de la thèse est de répondre à trois questions: Quelle modélisation pour cerner les facteurs causaux de l'innovation orpheline ? ; Quel outil pour diagnostiquer les biais cognitifs dans une situation empirique ? ; Quelles modalités organisationnelles pour sortir de l'innovation orpheline ?Cette démarche a permis de dégager trois résultats principaux :1) un modèle de la fixation cognitive collective, soulignant l'impact fort que peut avoir l'interaction entre les imaginaires singuliers au sein d'un collectif.2) un outil, le référentiel C-K pour identifier la fixation collective et pour diagnostiquer l'innovation orpheline.3) un modèle d'action pour un nouvel acteur, baptisé l'architecte de l'inconnu, en charge de stimuler les capacités de conception innovante de l'écosystème d'acteurs.

  • Titre traduit

    Modeling the impact of cognitive biases on industrial dynamics : Orphaninnovation and architect of the unknown


  • Résumé

    The purpose of the thesis is the study of industrial dynamics, in particular cognitive biases that lead to the lock-in of these dynamics. If innovation processes beyond the scope of the firm have been the subject of various studies, little has been done on the study of industrial dynamics from the perspective of cognitive lock in design activities. To explore this question, the thesis focuses on the study of a new phenomenology, orphan innovation, which is defined as orphan innovation as an innovation highly expected by society, but one which no actor or consortium of actors can manage to process with their current innovation capabilities, although all of the institutional conditions to foster it are gathered. The aim of the thesis is to answer three questions: How to model industrial dynamics and to identify causal factors of orphan innovation? How to build a tool to diagnose cognitive biases and orphan innovation in empirical situations? What are the organizational levers to overcome orphan innovation situations?The thesis then is based on three main results:1) a model of collective cognitive fixation, underlying the impact of imaginaries and their interactions among a collective action.2) a methodology to identify collective fixation and therefore to diagnose orphan innovation.3) a model of action for a new actor, called the architect of the unknown, in charge of stimulating innovative design capacities of the actors among the industry.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Presses des Mines à Paris

L'innovation orpheline : lutter contre les biais cognitifs dans les dynamiques industrielles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Presses des Mines à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'innovation orpheline : lutter contre les biais cognitifs dans les dynamiques industrielles
  • Dans la collection : Collection Economie et gestion
  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • ISBN : 978-2-35671-032-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [209]-226. Notes bibliographiques
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.