Les pouvoirs du danger : zone indsutrielle de Fos-sur-Mer : anthropologie politique des risques industriels et du conflit de l'incinérateur

par Tobias Girard

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Marc Abélès.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse à la construction politique des conflits environnementaux liés au traitement des déchets, à la gestion des risques industriels et des pollutions. La recherche s'interroge sur les usages politiques du danger, c'est-à-dire sur les processus à l'aide desquels les puissants, hommes politiques, firmes multinationales, représentants de l'État ou leaders associatifs, peuvent à la fois combattre les menaces environnementales, mais aussi les produire de par leurs décisions, les amplifier de par leurs absences de décisions, ou encore les occulter et les instrumentaliser. Pour chercher des éléments de réponse, une enquête de terrain a été réalisée de fin 2004 à fin 2007 dans la zone industrielle de Fos-sur-Mer, où toutes ces menaces se trouvent cristallisées autour d'un conflit particulièrement politisé, celui portant sur la réalisation d'un incinérateur à Fos-sur-Mer par la Communauté Urbaine de Marseille. Malgré une quarantaine d'actions en justice intentées contre lui, l'incinérateur est entré en service en 2010 au terme d'une vingtaine d'années de luttes, d'avancées, de reculs et de multiples rebondissements. La thèse cherche à décrypter l'influence des jeux de pouvoirs sur le conflit : guerre commerciale des majors du déchet, tactiques des leaders associatifs, rivalités politiques, revirements électoraux, scandales nationaux, réseaux d'influence, soupçons de corruption, etc. Elle prend alors pour objet les détraquements du politique qui finissent par former de véritables politiques du détraquement.

  • Titre traduit

    The powers of danger : industrial area of Marseille : a political anthropology of industrial hazards and the incinerator plant conflict


  • Résumé

    This thesis is interested in the political construction of environmental conflicts related to waste, industrial hazards and pollution management. The research is wondering about the political uses of danger, this is to say, about the devices the powerful, politicians, multinational companies, state representatives or NGOs leaders, used to fight against the threats, also produce and create them, make the threats growing bigger by lack of decision, or mask and exploit them. In order to find some elements of answer, a fieldwork has been realized in the industrial area of Fos-sur-Mer, near Marseille, from the end of 2004 to the end of 2007. All these threats are thus gathered by a very politicized conflict brought about by Marseille's will to create an incinerator plant at Fos-sur-Mer, in order to burn its municipal waste. Despite about forty actions before the courts, the incinerator started in 2010 after twenty years of struggle, advance, decline and sudden revivals. The thesis aims to interpret the influence of power issues upon the conflict: commercial war between waste firms, NGOs' leaders tactics, political rivalries, electoral turnarounds, national scandals, networks of power, bribery suspicions etc. Thus, this thesis is studying the disorders of power which are forming by the end real politics of disorder. This thesis is interested in the political construction of environmental conflicts related to waste industrial hazards.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (507 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 355-364

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.