Dynamique et jeu de "grandeurs" dans la manifestation et la gestion du contentieux successoral au Gabon : pour une lecture de la mutation d'une société d'Afrique Centrale

par Paul Missioumbou

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale, ethnologie et sociologie

Sous la direction de Jean-Pierre Dozon.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'étude prend le contentieux successoral qui se caractérise au Gabon par l'exhérédation et/ou le déshéritage quasi-systématique des veuves et des orphelins par les membres du lignage du de cujus, et par la mobilisation, pour sa gestion, de la famille, l'Etat et les associations, comme un prétexte pour suggérer une réfléxion sur le sens de la mutation que connaissent les sociétés d'Afrique centrale. Cette réfléxion est menée à partir d'un modèle interprétatif inspiré par la thèorie "De la justification" par les "grandeurs" de Luc Boltanski et Laurent Thévenot, articulée, du fait de la particularité du contexte socio-historique africain, aux catégories de lecture associées à la notion de baroque. Partant de l'idée qu'une identification des grandeurs (principes, des valeurs, des normes. . . Valables pour tous) à l'oeuvre dans les arguments déployés dans le cadre des désaccords et des accors exprimés dans les situations d'héritage (manifestations des conflits et leur gestion), peut permettre de définir la nature de la mutation, ou l'état de la contemporanéité du Gabon, l'auteur s'attache à opérer une économie dexs grandeurs en présence, qui débouche sur l'identification de trois mondes, cités ou ordres, correspondant aux troistemps marquant de l'histoire du continent: monde du lignager pour la pré-colonie, monde du coutumier pour la colonie, et monde des fondamentaux pour la post-indépendance. L'analyse montre comment ces mondes qui s'articulent de manière à donner à la contemporanéité gabonaise une configuration baroque, génèrent des conflits, tout en se présentant comme des ressources que les acteurs peuvent, et savent mettre à profit dans les situations de crise.

  • Titre traduit

    Dynamic and game of "greatnesses" in the demonstration and the management of the inheritance dispute in the Gabon : for a reading of the transformation of a society of Central Africa


  • Résumé

    The study concerns the inheritance dispute in the Gabon, set as a pretext to suggest a reflection on the question of the transformation of the African societies. The analysis leans on a interpretative model inspired by the theory "Of the justification" by the greatnesses of Luc Boltanski and Laurent Thévenot, and categories of reading we associated with the notion of baroque, to how that the transformation which takes place in Africa proceeds of the baroque joint of the greatnesses of the "worlds" of corresponding to three striking temporality of the history of the continent: pré-colonization, colonization and comment-independance. The author support the idea that if this baroque context is the one generate the conflicts observed, he is also the one whi inclines to the persons the means to manage them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (483, 182 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 469-477

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.