Séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes : une socio-anthropologie des sociabilités masculines hétérosexuelles au sein de la Communauté de la séduction en France

par Mélanie Gourarier

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Marie-Élisabeth Handman.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur un groupe apparu en Californie dans les années 1990 nommé la "communauté de la séduction". Originairement organisée en groupe de parole d'hommes, reprenant le modèle émergent du coaching et du développement personnel, la communauté de la séduction s'est progressivement déployée à l'échelle internationele grâce à l'important essor des réseaux sociaux numériques. L’enquête s’est portée simultanément sur l’observation des espaces « en ligne » et « hors ligne » où s’apprend une séduction et s’entretiennent les sociabilités de groupe. Le terrain a ainsi consisté à suivre les séminaires consacrés à la séduction organisés par les coachs dans divers espaces parisiens (cafés, salles de réunion, etc. ), ainsi que les discussions conduites entre les apprentis séducteurs sur les sites Internet et les blogs de la Communauté. Afin de compléter ce corpus une série d’entretiens suivis a été menée avec une dizaine d’interlocuteurs durant les trois années de l’enquête. L’importante littérature grise produite par le groupe au travers d’articles et de livres, constitue un dernier mode de recueil des données. Fondant mes analyses sur une expérience ethnographique de longue durée, je montre comment l’entre-soi masculin et la production de la masculinité, déterminants implicites et majeurs du groupe étudié, sont masqués sous ce qui finit par apparaître davantage comme un prétexte qu’un enjeu : le rapport aux femmes. Postulant que l’invisibilité du masculin n’est pas seulement le résultat de sa « neutralité » sociale – en tant que référent universel – mais une de ses qualités sociales, j’interroge les obstacles à une analyse sociologique de la masculinité et l’intérêt épistémologique d’emprunter un concept tel que celui de « masculinité hégémonique », reprise de l’hégémonie gramscienne par Connell, afin de penser la masculinité comme un processus intriqué dans la question du pouvoir.

  • Titre traduit

    How men evaluate and appreciate other by seducing women : an ethnography of heterosexual male sociabilities inside the seduction community


  • Résumé

    Originally organized around group meetings devoted to male experience sharing and taking up the then-emergingmodel of coaching and personal development, the Seduction community has progressively expanded onto the international stage thaniks to the major thriving of digital social nettworks. Taking this specific structure into account, the inquiry rests simultaneously on the observation of "online" and "offline" spaces, where seduction is taught and group sociability fostered. My fieldwork thus included following seminars dedicated to seduction as organized by coaches in various Parisian spaces (cafés, meeting rooms, etc. ), as well as examining discussions conducted among trainee seducers on the community's websites and blogs. In order to complete this corpus, a series of followed-up interviews with a dozen of interlocutors was carried out throughout a three-year inquiry. The large body of grey literature issued by the group through articles and books made for a last mode of data gathering. Grounding my analyses on a long-term ethnographic experience, I demonstrate how male togetherness and the production of masculinity, both implicit and major determinants within the studied group, are hidden under the cover of what ends up looking like a means, rather than an end: that is, the relationship to women. Thus I interrogate the obstacles that masculinity creates for sociological analysis, as well as the epistemological interest of using such a concept as "hegemonic masculinity", borrowed by Connell from Gramsci's concept of hegemony, so as to think masculinity as a process embedded withinthe issue of power.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Editions du Seuil à Paris

Alpha mâle : séduire les femmes pour s'apprécier entre hommes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (495 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 437-469

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Editions du Seuil à Paris

Informations

  • Sous le titre : Alpha mâle : séduire les femmes pour s'apprécier entre hommes
  • Dans la collection : ˜La œcouleur des idées
  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • ISBN : 978-2-02-129026-4
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.