La maison du migrant : mobilités et identités à Patamban (Michoacan, Mexique)

par Frida Calderón Bony

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Alain Musset.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette recherche se concentre sur le village de Patamban (Michoacan, Mexique) pour observer le mouvement de sa population vers différents lieux de destination aux Etats-Unis. Les questionnements qui soutiennent notre travail sont le résultat d'un croisement entre l'anthropologie et la géographie, l'objectif étant de garder une démarche de type ethnographique, en interrogeant le rôle joué par l'espace dans la dynamique sociale qui soutient la mobilité internationale du groupe patambeño. Du point de vue du déplacement migratoire, notre principal questionnement concerne le fonctionnement d'un espace international de mouvement, dans lequel les circulations autant que les ancrages donnent sens aux lieux qui forment cet espace de mobilité commune. Directement liées à la condition migratoire, car les nouvelles maisons construites au village sont financées avec les envois d'argent que les migrants réalisent depuis les Etats-Unis, ces maisons témoignent d'une nouvelle architecture et des processus de transformation spatiale qui touchent les sociétés de départ. La centralité du projet immobilier -- dans la lesure où la construction d'une maison dans son village d'origine est un projet qui "hante" le migrant- sert comme cadre d'analyse pour interroger et comprendre comment les migrants habitent l'espace de la migration. Notre travail montre que l'espace d'habitation est un lieu grâce auquel le migrant défini son rapport au monde tout en élaborant de nouvelles manières d'habiter, et que c'est dans la complémentatrité de leurs deux résidences-maison dans le peys de destination et maison du village d'origine-que les sujets élaborent une réfléxion sur leur trajectoire de vie en tant que migrants.

  • Titre traduit

    The house of the migrant : mobility and identity in Patamban (Michoacan, Mexico)


  • Résumé

    This research focuses on the town of Patamban (Michoacan, Mexico) in order to observe the transfer of its population towards different destinations in the U. S. A. The questioning that support our work are the result of the intersection between anthropology and geography, in which the objective is to maintain an ethnographic vision , while questioning the role of space in the social dynamic that sustains the international mobility of the patambeño population. From the circulation point of view, our main question concerns the workings of a place of international movement, from which mobility as well as the places of anchoring give meaning the places that make up this common mobility space. Directly linked to their migrant condition, since, in the town of origin, the construction of new housing is directly linked with the money orders sent by the immigrants from the United States, these houses present a new architecture that clearly shows the spatial transformations that are present in the country of origin. The centrality of the real-estate project - regarding the construction of a house in their town of origin as a priority of the immigrant -serves as an analytical framework for questioning and understanding how the immigrants inhabit the migration space. Our work shows that the living space is a place in which the immigrant defines his relation to the world, while creating new ways of inhabiting, and it is within the complementary aspects of both homes - house in the country of destination and house of origin- in which subjects elaborate a contemplation on their life trajectory, while projecting in the space the transformations of identity that they will confront throughout all their life as immigrants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (301 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 279-288

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.