"Et Dieu. . . Créa la femme" : femmes rêvées, femmes inventées : de quelques manières de créer « la » femme

par Natacha Baboulene-Miellou

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et historique

Sous la direction de Claudine Vassas.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Lorsqu’on évoque le mythe de Pygmalion, on pense à l’histoire de ce sculpteur, qui grâce à l’intervention de la déesse de l’amour, voit sa statue d’ivoire prendre vie. Or si on reprend dans tous les détails le récit d’Ovide, on s’aperçoit que c’est le sculpteur par son art qui anime sa créature, Vénus ne faisant que parfaire la métamorphose. C’est ce processus de création d’une femme idéale par un artiste opérant sur la base d’une projection de son désir sur le corps féminin que j’ai choisi d’étudier ici. Pour cela, j’ai mis en perspective plusieurs domaines de création (peinture, sculpture, littérature, mais aussi cinéma et haute couture) avec le mythe fondateur afin d’analyser les diverses modalités de la « fabrication » d’une femme et de son image par un homme de l’art ainsi que la relation qui les unit. Cette recherche s’inscrit dans le champ très large d’une anthropologie du corps et de l’image à la croisée de plusieurs disciplines (histoire de l’art, lettres, ethnologie, sociologie). L’analyse minutieuse du processus créatif à l’œuvre dans chacun des domaines étudiés au-delà de la singularité de chaque création, révèle une continuité dans la configuration de l’acte créateur que même la rupture introduite par la reproductibilité technique des images ne vient pas remettre en question. Bien que le processus puisse dans un premier temps, se ramener à deux modèles distinguant d’un côté, une fabrication fondée sur des moyens artisanaux et de l’autre, reposant sur des procédés industriels permettant une multiplication de l’image, l’acte créateur renvoie plus largement à un modèle de création en chaîne où la créature devient à chaque fois modèle pour une nouvelle création.

  • Titre traduit

    "And God. . . Created the woman" : dreamed women, invented women, in some ways to create "the" woman


  • Résumé

    When we evoke the myth of Pygmalion, we think of the history of this sculptor, who thanks to the intervention of the goddess of love, sees his statue of ivory taking life. However if we include in all the details the narrative of Ovide, we notice that it is the sculptor by his art whom animates the creature, Venus only perfecting the metamorphosis. It's that process of creation of an ideal woman by an artist, while operating on the basis of a projection of his desire on the feminine body that I choose to study here. For that purpose, I put in perspective several domains of creation (paint, sculpture, literature, but also cinema and fashion design) with the founding myth, to analyze the various methods in the "manufacturing" or "designing" of a woman and her image by an artist, as well as the relation which unites them. This research joins the very wide field of anthropology of the body and the image between several disciplines (art history, literature, ethnology, sociology). The meticulous analysis of the creative process in each of the domains studied, beyond the peculiarity of each creation, reveals a continuity in the configuration of the creative act. Even with the breach introduced by the technical reproductibility of the images, this continuity is not quectionned. Although the process can at first come down to two models distinguishing on one hand, a manufacturing process established on home-made means, and of the other hand, basing on industrial processes, the creative act sends back move widely to a model of creation in chain where the creature becomes every time a model for a new creation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Presses universitaires du Midi à Toulouse

Le créateur et sa créature : le mythe de Pygmalion et ses métamorphoses dans les arts occidentaux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (408 p., XVII p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 369-403

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Presses universitaires du Midi à Toulouse

Informations

  • Sous le titre : Le créateur et sa créature : le mythe de Pygmalion et ses métamorphoses dans les arts occidentaux
  • Dans la collection : ˜Le œtemps du genre , 1956-0478
  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • ISBN : 978-2-8107-0414-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [321]-347. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.