Les couleurs : usages et significations dans l’art et dans la société islamique au Moyen-âge

par Fariba Nazari

Thèse de doctorat en Histoire option histoire de l’art

Sous la direction de Gabriel Martinez-Gros.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .

Le jury était composé de Michel Pastoureau, Francis Richard, Yves Porter, Silvia Naef.


  • Résumé

    Cette thèse revendique précisément une tradition de polychromie développée dans l'art et la société musulmane au Moyen-âge et nous allons nous attacher à la développer au cours de cette recherche. Poursuivre l'évolution des sensibilités islamiques de la couleur à travers les siècles qui nous séparent de ces époques rayonnantes de l'art islamique (du VIIIème au XVème siècle) est une tâche qui dépasse notre recherche. Notre objectif consiste à présenter, dans cette recherche, le concept de la couleur durant la période que nous avons retenue, en exposant la signification et l'utilisation de la couleur qui correspond à ce concept. Et puisque la réalisation des harmonies des couleurs matérielles dépend des procédés techniques appropriés, nous allons essayer de démontrer l'application concrète et objective de l'art islamique et des couleurs à cette période, en nous appuyant sur les témoignages plastiques qui nous sont parvenus. C'est pour cela que la peinture sera envisagée comme la matière première de notre travail. Le cadre de ces siècles nous procure tous les éléments esthétiques qui nous intéressent, en particulier en peinture (les miniatures), car parmi les différentes activités artistiques, la peinture reste le domaine dans lequel la couleur s'exprime avec une plus grande liberté. De Baghdâd à Tabriz et de Tabriz à Hérat, puis d’Herat à Chiraz et Ispahan, la miniature islamique a produit les plus belles pages de son histoire. Nous allons également étudier les éléments colorés dans la culture islamique dans la poésie, la mystique, les réglementations religieuses et les livres saints pour bien analyser la situation de la couleur dans les autres religions abrahamiques.

  • Titre traduit

    Colors : uses and meaning in the art and the society medival islamic


  • Résumé

    This thesis spells out specifically a developed tradition of polychrome in the art and the society Muslim Medieval, and tries to improve such concepts extensively. It should be mentioned that the recent improvements made in Islamic sensitivities for color over the recent centuries that separate us from the older period of time (the eighth to fifteenth century) that radiates the Islamic art is beyond this research. As a matter of fact in this study, our goal is to present the concept of color during the eighth to fifteenth century, explaining the meaning and the use of color during that time which correspond its true concept. Since the achievement of the harmony of colors depends on physical processes and appropriate techniques, we will try to demonstrate the practical application and objective of Islamic art and color at those centuries based on visual evidences that were obtained during our research, thus painting is considered as the raw material of our study. These centuries can present all the aesthetic elements of interest especially in painting (miniatures) because among the various arts, painting is the area where the colorist expressed with more freedom. From Baghdad to Tabriz, from Tabriz to Herat and from Herat to Shiraz and Isfahan, the Islamic miniature has produced the most beautiful pages of the history. In addition, color as an element in Islamic culture including poetry, mysticism, regulations and the religious holy book is studied to fully characterize the role of color in other Abrahamic religions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (483 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.459-478. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-176

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.