Le risorse linguistiche nell'etica di Paul Ricœur

par Claudia Pedone

Thèse de doctorat en Philosophie et sciences sociales

Sous la direction de Olivier Abel et de Angelo Bruno.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universita del Salento .

  • Titre traduit

    Les sources langagières dans la pensée éthique de Paul Ricœur


  • Résumé

    Ce travail de recherche se propose de reconstruire la pensée de Paul Ricœur à partir du concept de noyau éthico-mythique, qui pose en clair la dialectique entre la dimension langagière et la dimension éthique : les deux parties fortement liées du noyau vital dans lequel les cultures sont protégées et engendrées. L'éthique du désir, la première formulation d'un horizon éthique de la pensée de Ricœur est toujours comprise à nouveau à chaque étape du détour que le philosophe conduit à travers les signes posés par l'homme dans le monde, avec lesquels l'homme peut comprendre soi-même. L'élan vital est saisi dans le dire et dans son devenir œuvre dans le monde, mais en même temps il n'est pas emprisonné dans l'objectification et il renvoie à une interprétation sans cesse, qui avec Ricœur s'élargit à une herméneutique des symboles, des textes, de la praxis, dans un processus continuel entre forme et vie, qui ne consente pas à l'une procéder sans l'autre. Dans cette étude l'entrelacement entre éthique et langage est dédoublé dans deux interrogations : quelle est l'éthique qui sous-tend au langage et à la philosophie du langage dans la pensée de Ricœur ? Quel est le langage dans lequel la pensée éthique du philosophe est dite et prend forme ? Sur ces deux lignes nous essayerons de mettre en évidence les sources langagières de la pensée éthique de Paul Ricœur, avec un mouvement progressif qui procède des études analytiques jusqu'aux plus larges discussions avec des traditions philosophiques qui ont largement interrogé la pensée contemporaine et la recherche de notre philosophie.

  • Titre traduit

    Language resources in the ethics of Paul Ricœur


  • Résumé

    Starting from the concept of noyau éthico-mythique, this thesis aims to reconstruct the thought of Paul Ricœur in the dialectic that it puts in place between the ethical and the linguistic dimensions. These two parts are closely linked into a single vital core that preserves cultures and continues to generate them. The ethic of desire, the first formulation of an ethical horizon in the thought of Ricœur, is constantly re-inclused in every stage of the long détour that the philosopher crosses through signs placed, by the human being in the world and through wich the human being can understand himself. The vital pulse is taken in its saying, in its becoming active in the world, but at the same time it gets away from it all, referring to an unceasing interpretive work, wich is extended by Ricœur from a hermeneutics of symbols to an hermeneutics of texts and finally to an hermeneutic of praxis, in a continuous connection between form and life, wich never admits that one can proceed without the other. In this work I investigate the subsisting plot between ethics and langage that splits into two questions : what are the ethics underlying the langage and the philosophy of langage in Ricœur's thought ? What is the langage in wich we can see the birth and the self-shaping of Ricœur's ethical thought ? Going on along these two directions, we will attempt to show the linguistic resources of Paul Ricœur's ethical thought, in a progressive movement that starts from the most analytical studies and arrives to the most complex discussions with some of the philosophical traditions that have most questioned contemporary thought and research of our philosopher.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (398, 45 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.353-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.