La construction du pouvoir local : élites municipales, relations sociales et transactions économiques dans la Rome moderne (1550-1650)

par Eleonora Canepari

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jacques Revel.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La thèse a pour objet les liens entre l'élite municipale de Rome et les classes « populaires » au cours des XVIe et XVIIe siècle. On se propose de montrer que le liens qui unissaient l'élite à la population des quartiers ont joué un rôle fondamental dans le processus de construction du pouvoir local et d'accès au pouvoir politique municipal. Le travail s'attache à démontrer que la base locale du pouvoir municipal était constituée par les élites à la faveur des transactions tant économiques que sociales qu'elles passaient avec la population des quartiers : locations, échanges commerciaux, services domestiques, embauches de salariés, etc. Ces relations se développaient autour du patrimoine immobilier et foncier, et particulièrement autour du complexe résidentiel des familles de l'élite. Dans la Rome moderne, la classe nobiliaire municipale était caractérisée par une forte mobilité sociale ainsi que par son ouverture à de nouveaux arrivants : d'où l'absence d'une définition univoque et explicite du « gentilhomme », ainsi que d'une liste d'inscription des membres de l'élite (le livre d'or de la noblesse romaine ne fut établi qu'en 1746). Pour obtenir un office, le candidat était censé être un « homme illustre » du quartier où il résidait : mais par qui la qualité d'illustre était-elle conférée ? Ce travail voudrait mettre en évidence le rôle joué par les échanges entre le « haut » et le « bas » du monde social urbain dans le processus de construction du pouvoir local et donc, en dernière analyse, dans la formation des élites : les charges municipales ne seraient que la formalisation d'une autorité effective qui se construisait et s'exerçait tout d'abord dans le territoire.

  • Titre traduit

    Building a local power : Municipal elites, social relationships and economic exchange in the early modern Rome (1550-1650)


  • Résumé

    The aim of this work is to describe the connection between the municipal elite of Rome and the lower classes, during the sixteenth and the seventeenth century. It demonstrates that the connections between the elite and the population living in different neighborhoods played a fundamental role in the building process of local power, and in the access to muicipal power. This work shows that the local basis of municipal power was built by the elites thanks to economical and social exchanges with the local population : i. E. House renting, business exchange, domestic services, workers' hiring, etc. These relationships were developed especially in the neighborhood of the nobleman's real estate and in the area surrounding the residences of the elite. In the early modern Rome, the municipal nobility was characterized by a strong social mobility and was open to the new comers : that explain why the gentlemen's status was not univically defined, and an exhaustive list of elite members is not established before 1746. In order to obtain an office, the candidate should be a man renown (uomo illustre) of the neighborhood : but wich elements made of a man a uomo illustre of the district ? This work points out the function of the exchanges between the upper and the lower urban social classes in the process of building local power and the emerging of the elite. The municipal offices can thus be interpreted as a mere formalization of a local power that was built and exerted first of all in the neighborhoods.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (564 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 541-560

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-143

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.