Désordre dans l'« établissement » : art, exposition et participation en France, 1958-1981

par Lily Woodruff

Thèse de doctorat en Histoire (option : histoire de l'art)

Sous la direction de Eric Michaud et de Hannah Feldman.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS en cotutelle avec Northwestern University .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la participation comme stratégie artistique de contestation institutionnelle fondée sur un engagement populaire et démocratique et une opposition à l'efficacité technocratique qui caractérise le début de la Ve République. Interrogeant les méthodes sociologiques sur lesquelles s'appuie la technocratie, la participation consiste en une appropriation et une transformation de ces techniques afin de remettre en cause l'évidence apparente de la communication et l'autorité que celle-ci soutient. Ainsi, la décentralisation de l'exposition des œuvres dans des espaces publics vise à critiquer les institutions mais elle permet aussi de relativiser les positions d'artite et de spectateur en situant leurs rapports à l'intérieur de la communauté à laquelle ils appartiennent. Les chapitres examinent les projets du Groupe de Recherche d'Art Visuel, de Daniel Buren, André Cadere, Didier Bay, et le Collectif d'Art Sociologique.

  • Titre traduit

    Disordering the establishment : art, display, and participation in France, 1958-1981


  • Résumé

    This dissertation investigates strategies by wich artists adopted participation as a form of institutional contestation through democratic popular engagement. Participation opposed the technocratic efficiency that characterized the early years of the Fifth Republic and the sociological methods that fueled it by appropriating and transforming their techniques so as to undermine apparently straight-forward communication and the authority that it bolsters. Their spatially decentralized displays critiqued art institutions at the same time that they relativized the position of artist and viewer by situating their individual comprehensions within the larger community to wich they were shown to belong. The chapters examine the projects of the Groupe de Recherche d'Art Visuel, of Daniel Buren, André Cadere, Didier Bay, and the Collectif d'Art Sociologique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.181-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.