L'esprit chinois : l'analyse psychoculturelle à distance du comportement politique et du conflit diplomatique de la Chine

par Tony Chih-chi Lee

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean-Pierre Cabestan.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à « l’esprit chinois », c’est-à-dire aux caractères nationaux de la Chine en faisant l’hypothèse que des causes psychologiques sont une clé pour comprendre et expliquer le fonctionnement de l’Etat chinois. C’est dans une perspective « psychoculturelle » que l’auteur analyse le comportement politique et le conflit diplomatique de la Chine. Ce dernier est approché par l’entremise des deux derniers présidents et secrétaires généraux du Parti communiste, Jiang Zemin et Hu Jintao. Les comportements du chef d’Etat chinois sont donc considérés comme des indices des comportements de l’Etat lui-même. Empiriquement, deux terrains d’enquête sont mobilisés pour comprendre ces personnalités : d’une part leur biographie (la première partie de la thèse) et d’autre part leur comportement lors de crises bilatérales (deuxième partie de la thèse) – lequel comportement est saisi par l’intermédiaire de centaines de textes signés de deux dirigeants en ces occasions. Parallèlement à l’utilisation de références propres à la psychologie politique ou à l’histoire des idées, l’auteur s’appuie sur une méthode quantitative, l’analyse du discours, qui consiste à décoder les textes de discours prononcés par Jiang et par Hu des années 1989-2011 afin d’évaluer la pertinence du facteur « psychoculturel ». Sept concepts les plus sollicités dans la culture politique de la Chine sont mis en exergue permettant de tester des hypothèses relatives à la « psychoculture » des dirigeants et de produire des données quantitatives (statistiques, graphiques, index) : nationalisme-patriotisme, harmonie, hiérarchie, piété filiale, face, guanxi (relation interpersonnelle), et la crainte du luan (désordre). Combiné d’analyse qualitative et quantitative, ce travail met en évidence l’influence pesante de la « psychoculture », bien supérieur qu’un simple calcul d’intérêts, dans le comportement de l’Etat chinois dans les contextes de crises diplomatiques.

  • Titre traduit

    Chinese Spirit : A Psychocultural Analysis at A Distance of China's Political Behaviors and Diplomatic Conflicts


  • Résumé

    This dissertation deals with "the Chinese mind", which means the national character of China. Its main argument is that psychological variable is the key to understand and to explain how China behaves. In fact, the author uses a "psycho-cultural" approach to analyze Chinese political behaviors and diplomatic crises. To do so, two heads of State, Jiang Zemin and Hu Jintao, are studied. The behaviors of these Chinese leaders are therefore supposed to refer to the State’s behaviors. Empirically, two exercises are involved to psychologically study these political figures: their biography for one part (in the first part of the dissertation) and their conducts during bilateral crises for another (in the second part of the dissertation) – The author collects hundreds of public and private speeches of the two Chinese leaders in order to scientifically analyze their psychological patterns. Alongside the content analysis, the author heavily relies on a quantitative method, the discourse analysis, to decode the speeches of Jiang and Hu from 1989 to 2011 and to assess, at a distance, the two Chinese leaders’ psychocultural profile. Seven concepts the most pronounced in the political culture of China are selected in the exercise. These elements are treated as indices to generate quantitative data from speeches and to test the validity of such “psychocultural” hypothesis. These seven concepts are: nationalism-patriotism, harmony, hierarchy, filial piety, face, guanxi (interpersonal relationship), and the fear of luan (chaos). Combined qualitative and quantitative analysis, this research successfully proves the constant influence of "psychoculture" in China’s behaviors, particularly in the circumstances of diplomatic crises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (380 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[362]-380

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-130

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 12/EHES/0130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.