Le verbe et la parole : politiques et mémoires au regard de l'université : une étude de cas par référence à la dictature militaire au Brésil (1964-1985/2006)

par Roberta Tavares de Melo Borrione

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean-Pierre Goubert.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    De 1964 à 1985, le Brésil connaît une période de gouvernement militaire de type dictatorial. La politique intérieure vise surtout à justifier les actions gouvernementales et met en avant le rôle des Forces armées comme défenseur de la démocratie et des idéaux chrétiens face à l'invasion communiste et à la corruption. Un ensemble des politiques mémorielles et de contrôle est mis en place, y compris au sein du système éducatif. La communauté universitaire réagit de manière hétérogène. Trente ans après la fin du régime, cette thèse analyse la législation brésilienne de l'époque, notamment celle concernant l'enseignement supérieur, et les récits de quatorze professeurs de l'Université de Sao Paulo (2006). L'objectif est de construire un tableau nuancé du quotidien universitaire à cette époque par la mise en relation des politiques gouvernementales, des réactions de cette communauté, de leurs significations et de leur mémoire 20 à 40 ans après les faits. L'autonomie universitaire et la représentation estudiantine sont progressivement restreintes. Les remémorations montrent des sentiments et des affects différents, parfois contradictoires. Cinq types de parcours de vie se dessinent : résistance intellectuelle, double vie, exil, indifférence face aux évènements sociopolitiques, collaboration avec le gouvernement militaire. Une fois la dictature affaiblie, certains types de parcours convergent même vers des actions dans la vie politique. Une identité universitaire se construit par la mise en valeur de mémoires héroïques et victimaires, lesquelles soulignent une appartenance à une lutte universitaire d'opposition au régime militaire.

  • Titre traduit

    The verb and the word : politics and memories regarding the university in the context of the military dictatorship in Brazil (1964-1985/2006)


  • Résumé

    From 1964 to 1985, Brazil lives a period of dictatorial military government. Internal politics aim mostly to justify governmental actions and highlight the military forces as promoters of democracy and Christian ideals against corruption and communist invasion. A complex set of politics of memory and control politics are socially disposed and included in the educational system. The university community reacts in different ways. Thirty years after the end of the dictatorship, this study analyses both the Brazilian legislation at the time (specially the one concerning graduate studies) and the oral records of fourteen professors of the University of Sao Paulo interviewed in 2006. The objectives of this study are to reconstruct aspects of the daily life of the university at the time, linking the governmental politics to the reactions and memories of the university community, as remembered 20-40 years later. A process of limitation of university autonomy and alumni representation took place. Five kinds of life pathways are here drawn : intellectual resistance, undercover political action, exile, socio-political indifference and collaboration with the military government. Once the dictatorship began to fall, certain pathways converge toward political action. University identity is built from the importance given to heroic and altruistic memories, wich engender a sense of belonging to the university struggle against the military regime.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (730 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 545-558

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-126
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012EHES0126
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.