Altérité intime du soi : sur la phénoménologie de l'agir et du pâtir de Paul Ricœur

par David-Le-Duc Tiaha

Thèse de doctorat en Philosophie et sciences sociales

Sous la direction de Johann Michel.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Il y a dans l'œuvre philosophique de Paul Ricœur une véritable réappropriation des catégories ontologiques du même et de l'autre chez Platon, d'une part et, d'autre part, de celles de l'acte et de la puissance chez Aristote, déployée dans une dialectique de l'agir et du pâtir en dialogue avec les sciences humaines et sociales par les biais méthodologiques de la phénoménologie et de l'herméneutique. En définissant le cadre philosophique pour penser l'altérité intime du soi, selon le lexique de Soi-même comme un autre, encore appelé l'intra-sujectivité du corps propre dans le Volontaire et l'Involontaire, les délimitations méthodologiques des problèmes du transcendantal et de la transcendance procèdent à une désubjectivation du transcendantal afin de se défaire des apories d'une métaphysique de la substance pour laquelle l'onto-théologie et l'onto-cosmologie peuvent être encore pensées comme fondatrices de la subjectivité humaine. L'échec d'une poétique de la Transcendance semble justifier chez Paul Ricœur la réserve d'usage de la notion d'ousia comme point focal de l'unité des significations de l'être. Les méandres de la confrontation méthodique entre le criticisme de Kant, la phénoménologie de Husserl et les philosophies analytiques organisent le procès de désubstantialisation de la subjectivité d'une part et, d'autre part, explicitent les modalités du rapport intentionnel - représentation et affection - du sujet au corps, au temps et au langage comme des figures d'altérité intime constitutives du soi implicites à l'intersubjectivité et à la socialité.

  • Titre traduit

    Intimate otherness of Self : On Paul Ricœur's phenomenology of the activity and the passivity


  • Résumé

    There is in the Paul Ricœur's philosophic work a real reappropriation of the ontological categories of the same and the other of Platon, on one hand and, on the other hand, those of the act and the power at Aristote, deployed in a dialectic of act and of suffer dialogue with the human and social sciences by the methodological ways of the phenomenology and the hermeneutics. By defining the philosophic frame to think of the intimate otherness of the self, according to the lexicon of Soi-même comme un autre, still called the intra-subjectivity of the appropriat body in Le Volontaire et l'Involontaire, the methodological demarcations of the problems of the transcendental and the transcendence proceed to a désubjectivation of the transcendental to get ride of aporias of a metaphysics of the substance for wich the onto-theology and the onto-cosmology can be still thought as founders of the human subjectivity. The failure of a poetics of the Transcendence seems to justify at Paul Ricœur's the reserve of use of the notion of ousia as the focal meanings of the being. The meanders of the methodical confrontation between the criticisme of Kant, the phenomenology of Husserl and the analytical philosophies organize the trial of désubstancialisation of the subjectivity on one hand and on the language as essential figures intimate of otherness of the self implicit in the intersubjectivity and in the sociality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (570 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.540-559. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.