« L'Orbe Serafico, Novo Brasilico » : Jaboatão et les franciscains à Pernambouc au XVIIIe siècle

par Marcos Antonio De Almeida

Thèse de doctorat en Histoire et Civilisations

Sous la direction de Serge Gruzinski.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L’observation et l’hypothèse que les franciscains sont à la base de la création d’« un monde franciscanisé » est au cœur de ma thèse. Les premiers signes sur cette idée nous est donné aux couvents franciscains d’Olinda (1754 ?) et ensuite à Salvador de Bahia (1766) et João Pessoa (1766). Mais une chronique franciscaine, l’Orbe Serafico, Novo Brasilico, due à Frère Antônio de Santa Maria Jaboatão et publiée à Lisbonne en 1761, nous a ouvert un horizon plus vaste. Après des années de recherches, d’étude et de réflexions, nous avons constaté que la pensée franciscaine au Brésil s’agissait d’un point de vue sur le pays, l’Empire portugais et l’évangélisation franciscaine dans le monde entier. Cette pensée est né à Rome (1587), passe par le Piémont (1682), le Portugal (1740) et arrive à Olinda (1754), la ville où débarquent, en 1585, les premiers franciscains afin d’y implanter l’ordre. Cette thèse est une étude sur les rapports entre les frères franciscains, le Brésil, la société pernamboucaine et l’avenir ouvert à de multiples possibilités pour trouver sa place dans le Brésil du XVIII siècle.

  • Titre traduit

    L'Orbe Serafico, Novo Brasilico : Jaboatão and the Franciscans in Pernambuco in the 18th century


  • Résumé

    The observation and the hypothesis that the Franciscans are at the origin of the creation of a « Franciscanized world » is at the heart of my thesis. The first iconographical signs of the idea are presented to us at the Franciscan convents at Olinda (1754) and, after that, at Salvador de Bahia (1766) and at João Pessoa (1766). But a Franciscan chronicle, l’Orbe Serafico, Novo Brasilico, by Fra Antônio de Santa Maria Jaboatão, published in Lisbon in 1761, has opened up for us a much wider horizon. After many years of research, study and reflection, we can state that, for the Franciscans of Brazil, it was a question of their vision of the country itself, but also, more broadly, of the Portuguese Empire and of the Franciscan evangelization of the whole world. This idea born in Rome (1587) passes through the Piedmont (1682), Portugal (1740) and arrives in Olinda (1754), the city where the first Franciscans landed in 1585 to establish the order there. My thesis studies the relationships between the Franciscans, Brazil, the society of Pernambouc and a future open towards multiple possibilities for finding its place in the Brazil of the 18th century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (688 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [400]-446

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-100
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012EHES0100
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.