La diplomatie romaine au Bas-Empire : étude institutionnelle lexicale et rhétorique

par Maria Grazia Bajoni

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean-Michel Carrié.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette étude présente l'analyse du discours diplomatique pendant l'Antiquité tardive (IVe - VIe siècles) dans la partie Occidentale et Orientale de l'Empire romain. Dans la première partie on considère la nouvelle donne internationale, les nouveaux interlocuteurs de la diplomatie romaine et les nouveaux rapports de force auxquels a dû s'adapter le discours diplomatique. La deuxième partie est consacrée à l'analyse des formes de l'écriture diplomatique, en particulier de la narration d'histoire diplomatique et à la production des lettres diplomatiques. La troisième partie s'attache à l'analyse lexicale et au fonctionnement rhétorique du discours diplomatique. Le langage diplomatique se caractérise par l'emploi des termes de la langue courante et des institutions politiques, adaptés à des nouveaux contextes. L'emprunt d'instruments d'analyse à la linguistique contemporaine permet d'approfondir l'étude des pratiques discursives. En particulier, la distinction revenant à Émile Benveniste entre « récit » et « discours » fait ressortir des textes les stratégies discursives et communicatives de la diplomatie tardoantique. La pratique du discours diplomatique s'exprime, pour l'essentiel, par la modalisation des énoncés, par les fonctions du langage et par des actes illocutoires. Le corpus des textes offre une documentation qui comprend des sources historiographiques et hagiographiques, des chroniques et des documents épistolaires.

  • Titre traduit

    Roman diplomacy in the later Roman Empire : study in institutions language and rhetoric


  • Résumé

    This study presents the analysis of diplomatic speech during the Late Antiquity period (4th-6th A. D. ) both in the Western and Eastern areas of the Roman Empire. Part I considers the events that emphasized the developement of diplomacy, the new adressees of the Roman diplomacy and changing balance of power to wich the Roman discourse had to adapt. Part II of this research seeks to analyse the historical narrative techniques and the production of diplomatic correspondence. Part III presents an analysis of the langage and rhetorical strategies in diplomatic speech. The diplomatic language is caracterised by the use of current lexicon and by the terms of political institutions adjusted to new political situations. The methods of modern linguistics allow a more in-depth study of discursive practice to be developed. Above all, the distinction proposed by Émile Benveniste between "story" and "speech" presents an excellent opportunity to widen the analysis of discursive strategies of late antique diplomacy. The pragmatical attitude of diplomatic speech est expressed by the modal formation of utterances, functions of langage and speech acts. The annexed corpus of textes gives evidence taken from historiographical and hagiographical sources, chronicles and epistolary documents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (521, 205 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.491-521

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-57

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.