Cognitive Autonomy and Methodological Individualism : Reflections on Hayek's Epistemology of Action

par Francesco Di Iorio

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean Petitot et de Enzo Di Nuoscio.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .

  • Titre traduit

    = Autonomie Cognitive et Individualisme Méthodologique : Réflexions sur l'épistémologie de l'action de Hayek


  • Résumé

    La thèse analyse l’épistémologie de l’action de Hayek et, plus en général, le concept d’action dans le cadre théorique de l’individualisme méthodologique. Elle montre comment Hayek fonde sa théorie des effets d’agrégation et de la complexité sociale sur l’idée d’autonomie interprétative du sujet ; une idée qu’il développe notamment dans The sensory order. La thèse est structurée en cinq parties. La première réinterprète la psychologie cognitive de Hayek à la lumière de la théorie herméneutique et phénoménologique de la conscience de Gadamer. La deuxième souligne comment le concept d’auto-organisation de l’esprit propose par The sensory order peut être utilisé pour développer une critique originale des théories holistes et déterministes de l’action. Elle confronte certains aspects communs à la pensée de Hayek et à celle de Merleau-Ponty. La troisième partie précise que la défense de l’autonomie cognitive et interprétative du sujet élaborée par Hayek ne doit pas être confondue avec un réductionnisme psychologique car elle est partie intégrante d’une conception systémique du monde social, liée à une ontologie nominaliste. La quatrième partie éclaircit le fait que l’individualisme méthodologique n’est pas une théorie utilitariste de l’action. Elle confronte la sociologie des « bonne raisons » de Boudon et la conception praxéologique de la rationalité de Hayek et Mises. La cinquième et dernière partie défend l’idée que l’approche interprétative de l’individualisme méthodologique présuppose une logique d’explication nomologique et causale. Les théories de Hayek, Hempel, Mises et Popper sont utilisées pour défendre une théorie unifiée de la science.

  • Titre traduit

    Cognitive Autonomy and Methodological Individualism : Reflections on Hayek's Epistemology of Action


  • Résumé

    The dissertation investigates Hayek’s epistemology of action and, in more general terms, the theoretical pillars of the interpretative approach (verstehen) of methodological individualism. The dissertation is structured as follows. Chapter 1 shows that the basic presupposition of human being’s autonomy, as intended by methodological individualism, is the idea that action presupposes interpretation. In order to analyze this point, it compares Hayek’s conception of the sensory order and Gadamer’s phenomenological theory of consciousness. Chapter 2 explains that Hayek’s theory of the sensory order allows the critique of the sociological and culturalistic theories of action. The chapter analyses this point by comparing the similarities between Hayek’s and Merleau-Ponty’s reflections on cognition. Chapter 3 investigates the systemic nature of methodological individualism, i. E. The way it links the concept of autonomy to structural analysis. The chapter argues that methodological individualism is a form of nominalist structuralism. Chapter 4 provides criticisms against a recurrent prejudice about methodological individualism, i. E. Against the idea that the latter is a utilitarian theory of action. The chapter clarifies this point by comparing Hayek’s and Boudon’s theories of collective beliefs. Chapter 5 examines the logical structure of the explanation of action in terms of autonomy. It points out that the interpretative approach is not incompatible with the use of covering laws and, more in general, with the method of natural sciences.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Springer à Cham

Cognitive Autonomy and Methodological Individualism : The Interpretative Foundations of Social Life


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.263-287

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-28

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Springer à Cham

Informations

  • Sous le titre : Cognitive Autonomy and Methodological Individualism : The Interpretative Foundations of Social Life
  • Dans la collection : Studies in Applied Philosophy, Epistemology and Rational Ethics , 22 , 2192-6255
  • Détails : 1 vol. (185 p.)
  • ISBN : 978-3-319-19511-7
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.