La liberté par l'information : généalogie politique du libéralisme informationnel et des formes de l'auto-organisation sur internet

par Benjamin Loveluck

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Marcel Gauchet.

Soutenue en 2012

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Nous nous sommes intéressé dans ce travail aux affinités conceptuelles et pratiques entre le libéralisme et l'idée de « libre circulation de l'information » sur internet. Il s'agit ainsi d'apporter une contribution à la réflexion sur la dimension politique d'internet mais également sur les mutations du libéralisme contemporain, en montrant que ces deux enjeux sont très étroitement liés. Notre thèse est qu'internet peut-être compris comme un « libéralisme informationnel », et qu'il engendre différentes formes d'auto-organisation qu'il s'agit de spécifier. Notre démonstration conjugue 1) une approche généalogique d'internet fondée sur les discours de la libre circulation de l'information, avec 2) l'établissement des principaux idéal-types de l'auto-organisation en réseau à partir d'un ensemble d'études de cas. Nous retraçons tout d'abord (première partie) les fondements archéologiques du schème de la libre circulation de l'information, de ses origines scientifiques et techniques à son appropriation socio-culturelle et symbolique à travers internet. Nous montrons ensuite (deuxième partie) comment le libéralisme informationnel sur internet s'est constitué en économie politique, c'est-à-dire en système général de régulation des échanges. Nous identifions enfin (troisième partie) trois grands idéal-types de l'auto-organisation sur Internet : la captation ou ordonnancement algorithmique (Google, Facebook) ; la dissémination ou distribution radicale (le peer-to-peer, WikiLeaks) ; l'institution ou gouvernance processuelle (les logiciels libres, Wikipédia).

  • Titre traduit

    Freedom through information : a political genealogy of informational liberalism and self-organisation on the Internet


  • Résumé

    This thesis examines the conceptual and practical affinities between liberalism and the idea of "free flow of information" on the Internet. I aim at presenting a framework for understanding the political dimensions of the Internet, as well as shedding light on the transformations of contemporary liberalism, and showing how these two issues are closely related. I seek to demonstrate that the Internet can be understood as an "informational liberalism", and that it generates different forms of self-organisation, wich must be carefully defined. To do so, I undertake 1) a genealogy of the Internet based on discourses on the free flow of information, and 2) an ideal-typical classification of self-organisation on the network, based on a set of case studies. The first part of the thesis traces the archeological foundations of the idea of free flow of information, from its scientific and technological origins to its socio-cultural and symbolic adoption through the Internet. The second part shows how informational liberalism yielded a political economy, i. E. An overall system for regulating exchanges. The third and last part identifies three main ideal-types of self-organisation on the Internet : capturing or algorithmic ordering (e. G. Google, Facebook) ; dissemination or radical distribution (peer-to-peer, WikiLeaks) ; institution or processual governance (free software, Wikipedia).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (672 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[583]-672

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2012-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.