Etude de la croissance de Chlorella vulgaris en photobioréacteur batch et continu, en présence de concentrations élevées de CO2,

par Barbara Clement-larosière

Thèse de doctorat en Science de l'ingénieur

Sous la direction de Arsène Isambert et de Dominique Pareau.

Le président du jury était Patrick Perré.

Le jury était composé de Dominique Pareau, Benoît Véron, Jérémy Pruvost, Michel Minier, Filipa Lopes.

Les rapporteurs étaient Benoît Véron, Jérémy Pruvost.


  • Résumé

    Face à la montée de la prise de conscience des enjeux écologiques actuels, la recherche se tourne vers le développement des bioprocédés pour développer de nouvelles solutions aux problèmes environnementaux. Cette thèse porte sur l’étude de la faisabilité d’un procédé de capture de CO2 à partir de la culture de la microalgue Chlorella vulgaris en photobioréacteur continu. Ce travail a permis d’identifier l’algue C. vulgaris comme une candidate prometteuse pour cette application. En effet C. vulgaris présente une capacité de production de biomasse et de fixation de CO2 très intéressante pour cette application. Les études menées lors de ce travail de thèse ont également permis de mettre à jour les interactions complexes entre les cellules algales et le CO2 présent à de fortes concentrations. De même, elles ont apporté un approfondissement à la compréhension des verrous existants pour le développement d’un procédé de captage du CO2 et de la nécessité de prendre en compte tous les paramètres de culture (lumière, concentration en nitrate). A partir des études menées, il a été possible de proposer un modèle pour la croissance de C. vulgaris en photobioréacteur continu. Bien que de futures études soient encore nécessaires pour être en mesure de parfaitement modéliser le comportement de l’algue lors de cultures en photobioréacteur, ce modèle présente une bonne corrélation avec les expérimentations. Enfin une étude de pré-dimensionnement a été proposée qui a permis de mettre en lumière les nombreux points d’interrogations encore existants avant d’être en mesure d’adapter le procédé de laboratoire à une échelle industrielle

  • Titre traduit

    Study of the growth of Chlorella vulgaris in batch and continuous cultures in a photobioreactor, in the presence of high concentrations of CO2


  • Résumé

    Faced with the growing awareness of environmental issues, the research turns to the development of bioprocesses to develop new solutions to environmental problems. This thesis concerns the study of the feasibility of a process for CO2 capture from the culture of the microalgae Chlorella vulgaris in a continuous photobioreactor. This work has identified the algae C. vulgaris as a promising candidate for this application. Indeed C. vulgaris has a capacity of biomass production and CO2 biofixation very interesting for this application. Studies in this thesis allowed us to update the complex interactions between the algal cells and high CO2 concentrations. Also they have provided a deeper understanding of existing locks for the development of a process for CO2 capture and the need to take into account all the parameters of culture (light, nitrate concentration). A model for the growth of C. vulgaris in continuous photobioreactor has been proposed. This model shows good correlation with experiments; although future studies are still needed to be able to fully simulate the behaviour of algae in photobioreactor cultures. Finally a study of pre-design has been proposed allowing highlighting the many questions that still exist before being able to adapt the laboratory process to an industrial scale.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.