Les dynamiques invisibles de la démocratie locale : L'expérience du projet social d'une maison de quartier à Dunkerque

par Élodie Valentin

Thèse de doctorat en Sciences sociales et aménagement

Sous la direction de Christophe Gibout et de Gilles Ferréol.

Soutenue le 03-12-2012

à Littoral , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Villeneuve d'Ascq) , en partenariat avec Territoires, villes, environnement et Société (laboratoire) et de Territoires- Villes- Environnement et société / TVES (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Deboudt.

Le jury était composé de Anne Planté, Séverine Frère.

Les rapporteurs étaient Catherine Neveu, Maurice Blanc.


  • Résumé

    Les problématiques liées à la démocratie locale et à l'innovation institutionnelle constituent le thème de recherche de notre travail. Suite à notre exploration empirique, celle de la construction d'un projet de territoire coordonné par une maison de quartier à Dunkerque impliquant différents types d'acteurs, nous avons constaté que la qualité sensible des intersubjectivités donne naissance à des symboles appropriés et à la création de cadres d'actions collectives dynamiques. Des espaces se construisent de cette manière et sont ceux de la socialisation continue et de la construction des motifs politiques. La présence de médiateurs, envisagés, de ce point de vue, comme des accompagnateurs d'un "jeu social sensible", constitue un important enjeu politique. Nos compétences citoyennes se construisent de cette manière car les liens entre ces espaces et les formes que prend la citoyenneté traduisent des interactions sociales qui s'appuient sur l'expérience de la considération. Ils sont des lieux d'échanges des représentations sociales. Ainsi, des processus de délibérations collectives multiformes et innovants construisent des équilibres délicats entre les acteurs d'un territoire. Notre travail de recherche propose de mettre en exergue les ressorts sensibles des formes d'accords et de solidarités afin d'interroger la gestion collective des émotions. Nous avons de cette façon compris les caractéristiques des compétences citoyennes et les qualités de l'espace public. Notre réflexion s'appuie sur une pensée pragmatique, incarnée par des auteurs tel que John Dewey, Erving Goffman mais aussi Daniel Cefaï, George Marcus et Richard Shusterman. Cette dernière se combine avec les travaux des sociologies représentées par Max Weber, Georg Simmel ou Edgar Morin...Pour compléter, au final, les observations de Maurice Blanc, Loïc Blondiaux, ou encore Pierre Rosanvallon, relatives à la participation démocratique.

  • Titre traduit

    The invisible development process of local democracy : The experience of social project in a community center of Dunkirk, France


  • Résumé

    This research deals with issues linked to local democracy and institutional innovation. Through empirical exploration of the construction of a territory project coordinated by different kinds of actors from a community centre in Dunkirk, we noted that the perceptible quality of intersubjectivities both gives birth to appropriate symbols and new frameworks for dynamic collaborative actions. Spaces are constructed that way : they are those of continuous socialization through which political interests raise. Having mediators coach this kind of sensitive societal game is an important stake. Our civic capabilities develop that way because links between these spaces and the forms taken by citizenship reflect social interactions built upon the experience of consideration. They are places of exchange of social representations. Thus, varied and innovative collective deliberations processes build delicate balances between actors of a given territory. Our research propose to highlight the sensitive springs of the forms of consent and solidarity in order to interrogate the collective management of emotions.In doing so, we have understood the specificities of citizenship competencies and the qualities of the public space. Our reflection is based upon a pragmatic thinking embodied by authors such as John Dewey, Erving Goffman but also Daniel Cefaï, George Marcus and Richard Shusterman. The latter combines with sociologies represented by Max Weber, Georg Simmel or Edgar Morin, and is completed at last with observations by Maurice Leblanc, Loïc blondiaux or Pierre Rosanvallon on democratic participation.


It's available in the institution of thesis defence.

Consult en bibliothèque

Version is available

Where is this thesis?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). SCD.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.