Société, économie et territoires à l'âge de Fer dans le centre-est de la France : analyse des corpus céramiques des habitats du Hallstatt D - La Tène A (VIIe - Ve siècle av. J.-C.)

par David Bardel

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean-Paul Guillaumet et de Philippe Barral.

Soutenue le 16-11-2012

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon ; 2007-2016) , en partenariat avec Archéologie, terre, histoire, sociétés (ARTEHIS) (Dijon) (laboratoire) et de Archéologie, terre, histoire, sociétés (Dijon) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Paul Demoule.

Le jury était composé de Stefan Wirth.

Les rapporteurs étaient Anne-Marie Adam, Cynthia Dunning.


  • Résumé

    Cette recherche doctorale est consacrée à l’étude de la vaisselle céramique des territoires du Centre-Est de la France (Île-de-France, sud de la Champagne et nord de la Bourgogne), pour la période couvrant le milieu du VIe et la fin du Ve siècle av. J.-C. En l’absence de déposition céramique dans les tombes, l’étude se focalise sur les contextes d’habitats, dont la documentation s’est multipliée ces 30 dernières années grâce à la systématisation d’une archéologie préventive. Si la céramique du site de Vix est considérée dans ce travail, elle est confrontée à l’ensemble des sites d’habitats pris en compte dans le contexte régional. Un corpus conséquent de 67 sites est sélectionné au sein d’un inventaire préalable de 414 sites. Plusieurs dizaines de milliers de restes céramiques et environ 7000 vases sont présentés, analysés et remis en contexte. Le catalogue (deux volumes), élaboré comme un outil de référence, présente de manière raisonnée la documentation des sites, les études et les planches du mobilier céramique. Le volume de texte (volume I) réunit les différentes étapes de l’analyse synthétique. À la suite de la présentation des cadres de l’étude et des réflexions méthodologiques, est exposée l’analyse chrono-culturelle. La mise au point d’un système de description et de classement typologique des productions céramiques non tournées et façonnées au tour, permet d’élaborer une analyse quantitative et qualitative des corpus de sites et des assemblages mobiliers. L’analyse chronologique fondée sur la mise en évidence de faciès typologiques caractéristiques, s’appuie sur un traitement statistique par sériation automatique. Elle met en évidence une évolution progressive des répertoires et débouche sur la définition d’une périodisation en cinq étapes qui affine le séquençage de la période. La position chronologique de ces étapes est analysée sur la base du croisement avec d’autres indices mobiliers (parures métalliques ou autres, céramiques d’importation…) permettant d’évaluer leur correspondance avec les périodes du Ha D1, Ha D1/2, Ha D2, Ha D3 et LTA1 de la chronologie allemande conventionnelle. D’un point de vue culturel, la zone d’étude et le Centre-Est d’une manière générale, affirment dès le Hallstatt, une certaines unité avec de relatives sous entités et influences discernables, se différenciant des zones culturelles plus atlantiques, septentrionales (domaine Aisne-Marne), mais aussi des territoires « nord-alpin » de l’Est et du Sud-Est. La répartition du décor peint « vixéen » est un marqueur emblématique de cet espace. Les phénomènes d’influences régionales et de marges culturelles sont étudiés. Certaines singularités régionales s’affirment davantage à partir de LT A, particulièrement appréhendables dans un espace Sénon, elles annoncent les territoires de la fin de l’âge du Fer. À partir de l’élaboration de ce cadre chrono-culturel, l’économie de l’artisanat céramique est envisagée par l’analyse des modes de production, de diffusion et de consommation, permettant d’aborder la valeur hiérarchique des différents « services » céramiques. Si la vaisselle non tournée correspond à des productions locales nombreuses, peu diffusées et à une standardisation d’usage commun qui illustre une société rurale traditionnelle, la vaisselle façonnée au tour se présente comme une production innovante, très spécialisée et de statut luxueux, qui est initiée au Ha D2/3 dans le contexte spécifique des résidences aristocratiques, notamment du site de Vix et n’apparaît que dans les contextes privilégiés. Sur la base des connaissances réunies sur les habitats et des informations tirées de cette étude, une hiérarchisation des formes de l’habitat, tenant compte de la pluralité des apports et indices, est proposée. Elle permet d’alimenter les réflexions sur les dynamiques sociales et culturelles des sociétés, prévalant à l’organisation territoriale et au développement historique de ces populations celtiques.

  • Titre traduit

    Society, economy and territories during the Iron age in the Central-Eastern France : analysis of ceramic corpus habitat of Hallstatt D - La Tène A period (VIIe - Ve BC)


  • Résumé

    This thesis examines pottery dating from the middle of the 6th to the end of the 5th century BC, from Central-Eastern France, an area located between Northern Burgundy and the western confines of the Ile de France region. Confronted by the absence of pottery in well dated funerary contexts, the focus of this study is on settlement contexts, the documentation of which has multiplied in the last 30 years thanks to a systematic approach to archaeology and its professionalization. The pottery assemblages of Vix are of course included in this work and they are compared to assemblages from other regional settlement sites. 67 sites have been selected from a corpus of 414. Tens of thousands of sherds and over 7000 vessels are presented, analyzed and subsequently replaced into context. The catalogue (two volumes) has been developed to be used as a reference tool; it includes documentation on each site, pottery studies and illustrations of the vessels. The volume 1 presents the different stages of this analysis. After the presentation of the study’s framework and methodology, the chrono-cultural analysis uses a pre-determined descriptive system and a typological classification of what is known as the “traditional” hand thrown pottery production and of the “new” productions of wheel thrown pottery. This has led to the elaboration of a quantitative and qualitative examination of the sites and the pottery assemblages. The chronological approach is based on the definition of characteristic assemblage facies using statistical analysis and computerized serialization. This approach highlights a progressive evolution of pottery that can be divided into five phases, thus sequencing pottery for the whole period. The position of each phase is defined by comparison with objects such as jewelry or other metallic objects, imported pottery, etc. in order to correlate them with the Ha D1, Ha D1/2, Ha D2, Ha D3 and LTA1 periods of the conventional German chronology. The variation in pottery typology has brought to the fore the specifics of regional productions from as early as the Hallstatt period. These productions can be distinguished from the Atlantic and Northern (Aisne-Marne domain) cultural entities but also from the North-Alpine zone to the East and South-East. The distribution of the “Vix” painted motifs is emblematic of these productions. The phenomena of local influences and cultural fringes are also studied. Other regional originalities appear more visible during the LTA and are particularly present in the Sénon area announcing the cultural territories of the end of the Middle and Late Iron Age. Using the chrono-cultural framework other aspects of pottery production, diffusion and consumption have been studied and used to determine the hierarchy of certain pottery services. We can consider that hand thrown pottery corresponds to the many local productions defined by their limited diffusion and their standardization for common use, which is intrinsic to a traditional rural society. Wheel-thrown pottery can however be seen as an innovation, a specialized production and a sign of luxury that first appears during the Hallstat D2/3 in aristocratic residences such as Vix. Using the information from settlements and the results of this study, different settlement types have been placed within a hierarchical framework taking into account the plurality of the input and elements is proposed. These different aspects are employed in defining the social and cultural interactions that prevail over the organisation and the historical development of Celtic communities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Société, économie et territoires à l'âge de Fer dans le centre-est de la France : analyse des corpus céramiques des habitats du Hallstatt D - La Tène A (VIIe - Ve siècle av. J.-C.)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Société, économie et territoires à l'âge de Fer dans le centre-est de la France : analyse des corpus céramiques des habitats du Hallstatt D - La Tène A (VIIe - Ve siècle av. J.-C.)
  • Détails : 3 vol. (411-1009 p.)
  • Notes : Volume I : Texte et annexes ; Volume II-1 : Catalogue des sites (départements n°10, 21, 77) ; Volume II-2 : Catalogue des sites (départements n°77 suite, 78, 89, 91, 95).
  • Annexes : Bibliographie p. 328-365
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.