Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain)

par Vivien Barriere

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Olivier de Cazanove.

Le président du jury était Michel Redde.

Le jury était composé de Hélène Dessales, Jean-Paul Guillaumet.

Les rapporteurs étaient Jacopo Bonetto, Renaud Robert.


  • Résumé

    Augustodunum, civitas Aeduorum, fondée à l’époque augustéenne, fut dotée de quatre portes urbaines : la porte d’Arroux et la porte Saint-André qui sont les mieux conservées, la porte Saint-Andoche dont il ne reste qu’une tour de flanquement et la porte de Rome, depuis longtemps disparue. L’étude stratigraphique du bâti des portes et la réflexion sur le fonctionnement du chantier de construction des portes urbaines d’Autun constituent le cœur de ce travail. Par ailleurs, antiquaires, voyageurs et artistes ont laissé depuis le XVIème siècle de nombreux témoignages de leur visite des portes romaines d’Autun. Ce fonds documentaire considérable, constitué de sources écrites et iconographiques, n’avait jusqu’alors pas été étudié de manière globale. Il a fallu mettre en série les sources textuelles afin de comprendre la part des emprunts aux travaux antérieurs. Un travail semblable de critique des représentations iconographiques des portes urbaines a également été effectué. Complément indispensable de l’étude stratigraphique des élévations conservées, l’étude de cette documentation ancienne a permis de proposer une hypothèse de restitution de l’histoire longue des portes d’Augustodunum de leur construction à nos jours. Le dernier volet de ce travail a consisté à replacer les portes d’Autun dans la série des portes urbaines monumentales de l’Occident romain construites entre le IIème siècle av. J.-C. et le IIème siècle ap. J.-C. mais aussi à présenter de nouvelles propositions de restitution du projet architectural, du plan des portes et de l’organisation interne de leurs tours de flanquement.

  • Titre traduit

    City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire)


  • Résumé

    Augustodunum, civitas Aeduorum, roman city founded under the reign of Augustus, was equipped with four roman city gates : the gate of Arroux and the gate of Saint André, both well preserved, the gate of Saint Andoche which sole remaining part is a flanking tower, and the gate of Rome, destroyed long ago.The heart of this study lies in the stratigraphic reading of those gates structure and in thoughts about the building site of Autun’s city gates operating process. Moreover, since the 16th century, antiquaries, travelers and artists have described in many ways their visits to the roman city gates of Autun. These accounts constitute a major documentary collection of written and iconographical sources that had never been studied as a whole before. A classification of written sources was necessary in order to understand the borrowings from previous works. A similar work of critical study has been realized for the iconographical representations of the gates. As an essential complement of the stratigraphic reading of remaining elevations of the gates, the ancient archeological documentation study was indispensable to propose a restoration hypothesis of Augustodunum’s city gates long term history from their construction time to nowadays. The last section of this study aims to locate Autun’s city gates in the series of monumental city gates built in Western Roman Empire between the 2nd century BC and the 2nd century AD. Furthermore, that section presents new propositions for the restoration of the architectural project, of the gates plan and of the inner organization of these gates flanking towers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain)
  • Détails : 3 vol. (649, 727, 236 p.)
  • Notes : Volume I : Texte ; Volume II et III : Annexes.
  • Annexes : Bibliographie p. 621-649. Notes bibliographiques en bas de page
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.