Les pratiques de RSE des clubs sportifs professionnels français : vers un nouveau modèle de légitimation ?

par Aurélien François

Thèse de doctorat en Staps

Sous la direction de Patrick Bouchet et de Emmanuel Bayle.

Le président du jury était Samuel Mercier.

Le jury était composé de Jean-Claude Dupuis.

Les rapporteurs étaient Christophe Durand, Jean-Pascal Gond.


  • Résumé

    Le concept de Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE), développé à travers la seconde moitié du 20ème siècle aux Etats-Unis, constitue l’application des principes du développement durable dans les entreprises. Autrefois réservée au secteur des multinationales, la RSE s’étend à de nombreux types d’organisations dont les clubs sportifs professionnels français. L’objet de cette recherche est de montrer, dans la lignée des travaux néo-institutionnels sociologiques appliqués en sciences de gestion, que l’exercice de la RSE dans ces organisations répond avant tout à des objectifs de légitimation visant à faire conformer leurs activités aux attentes des parties prenantes de leurs environnements. En proposant un cadre d’analyse et en l’appliquant à quatre études de cas (Elan Chalon, Asvel, AJ Auxerre et Olympique Lyonnais), différents comportements en matière de RSE sont mis en évidence. Les résultats de cette recherche montrent que les pratiques en la matière revêtent avant tout un caractère cosmétique marqué par une faible intégration de la RSE à la stratégie globale des clubs. Dans une approche normative, des préconisations sont établies afin de dégager des perspectives de développement de la question de la RSE au sein de ces organisations.

  • Titre traduit

    CSR practices in professional sport clubs : towards a new model of legitimization?


  • Résumé

    The concept of Corporate Social Responsibility (CSR), developed in the US throughout the second half part of the 20th century, is the application of the principles of sustainable development in businesses. Formerly used by the multinational sector only, the concept of CSR has spread nowadays over a large kind of organizations including French professional sports clubs. The purpose of this research is to show, in the continuity of neoinstitutionnalism, that CSR practices in these organizations are primarily answering to goals of legitimating, aiming to make their activities viable towards the expectations of their environment stakeholders. Suggesting a framework, and applying it to four case studies (Elan Chalon, Asvel, AJ Auxerre and Olympique Lyonnais), different CSR behaviours are highlighted. The results of this research stress that CSR practices firstly hold a “cosmetic” nature, in which CSR is not well integrated in the clubs’ global strategies. In a normative approach, numerous prescriptions are established to underline future prospects on the matter of CSR in these organizations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (519 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 484-511. Notes bibliographiques en bas de page

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T528
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.