Caractérisation physiologique et biochimique de la tolérance au stress photooxydatif chez les espèces ancestrales d'agrumes

par Jérémie Santini

Thèse de doctorat en Aspects moleculaires et cellulaires de la biologie : biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Liliane Berti-Dupuis et de François Luro.

Soutenue en 2012

à Corte , en partenariat avec Université de Corse (1975-....). UMR CNRS 6134 "Sciences pour l'Environnement" (SPE) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Le groupe des « agrumes vrais » est composé de trois principaux genres : Poncirus, Fortunella et Citrus. Ce dernier est constitué d’une multitude d’espèces dont trois seulement sont à l’origine de cette importante diversité : le cédratier, le mandarinier et le pamplemoussier. Chacune de ces espèces est originaire de zones distinctes d’Asie du Sud-est dans lesquelles les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. L’objectif de cette étude est d’évaluer le comportement d’un génotype de chacune des trois espèces ancestrales et celui d’un génotype du genre Fortunella (kumquat) en réponse à deux types de stress photooxydatif, l’un engendré par un froid naturel et l’autre par une variation d’intensité lumineuse. Ces génotypes ont été comparés au niveau physiologique, en déterminant la photosynthèse nette (Pnet), la conductance stomatique (Gs) et la fluorescence chlorophyllienne (Fv/Fm), puis au niveau biochimique en évaluant les activités des enzymes antioxydantes (superoxyde dismutase, catalase…) et les concentrations en peroxyde d’hydrogène (H2O2), malondialdéhyde (MDA), ascorbate et glutathion. D’après nos résultats, le cédratier présente une sensibilité marquée aux deux catégories de stress en raison des fortes diminutions de ses performances photosynthétiques, des accumulations excessives d’H2O2 et MDA et de l’activation insuffisante du système antioxydant. A l’inverse, le pamplemoussier est tolérant aux deux types de stress au vu des faibles diminutions des paramètres physiologiques, des faibles accumulations d’H2O2 et MDA et de l’activation importante du système antioxydant. Le mandarinier présente un comportement proche du pamplemoussier aux basses températures et un profil similaire au cédratier en condition de stress lumineux. Enfin, le kumquat montre une réponse intermédiaire entre le cédratier et le mandarinier/pamplemoussier en situation de froid tandis que son comportement est proche du pamplemoussier en situation d’excès de lumière.


  • Résumé

    The "true citrus" group is composed of three main genera:Poncirus, Fortunella and Citrus. The latter consists of a multitude of species. Only three of them are responsible for this important diversity: citron, mandarin and pummelo. Each of these species originates from Southeastern Asia in a large area with various climates. The aim of this study is to evaluate the behaviour of a genotype belonging to each of the three fundamental species and that of a genotype from Fortunella genus (kumquat) in response to two kinds of hotooxidative stress. The former is caused by a natural chilling period and the latter by a change in light intensity. These genotypes were first compared at the physiological level by determining net photosynthesis (Pnet), stomatal conductance (Gs) and chlorophyll luorescence (Fv/Fm) and then at the biochemical level by assessing the activities of the main antioxidant enzymes (superoxide dismutase, catalase. . . ) and the concentrations of hydrogen peroxide (H2O2), malondialdehyde (MDA), ascorbate and glutathione. According to our results, citron is sensitive to both types of stress with a marked decrease in photosynthetic performances, a large accumulation of H2O2 and MDA and insufficient activation of the antioxidant system. Conversely, pummelo is tolerant to both types of stress, showing the lowest down-regulation of physiological parameters and the lowest accumulation of H2O2 and MDA associated with efficiency of its antioxidant system. Mandarin exhibits a behaviour equivalent to pummelo atlow temperatures and a behaviour similar to citron under light stress. Finally, kumquat shows intermediate response between citron and mandarin/pummelo under chilling stress while its behaviour is close to pummelo under excess light.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH SAN 109466
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.