Libre accès à la communication scientifique et contexte français : prospective, développement et enjeux pour la créativité et l'interdisciplinarité ?

par Hans Dillaerts

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Ghislaine Chartron.

Soutenue le 06-12-2012

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Dispositifs d'information et de communication à l'ère numérique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Chante.

Le jury était composé de Ghislaine Chartron, Alain Chante, Eric Boutin, Imad Saleh, Jean-Michel Salaün.

Les rapporteurs étaient Eric Boutin, Imad Saleh.


  • Résumé

    Dans le cadre du développement international du mouvement du libre accès aux publications scientifiques, cette thèse analyse plus précisément la situation française dans le contexte européen. Cette analyse a été menée à travers une démarche de recherche-action, au sein d’un groupe d’acteurs du Groupement français des industries de l’information (GFII) concernés par le libre accès.Nous cherchons tout d’abord à mettre en évidence les forces motrices du développement du libre accès en nous appuyant sur une méthodologie prospective développée au LIPSOR/CNAM.Les résultats nous ont conduit à contribuer à la conception d'un site d’information dont la finalité est l'affichage des politiques des éditeurs nationaux en matière d'auto-archivage afin d'accompagner les pratiques de dépôts au niveau national. L’analyse prospective a en effet révélé l’importance des embargos pour les équilibres financiers des éditeurs.De façon plus distanciée, nous amorçons également une réflexion sur l’impact réel du libre accès sur deux moteurs semblant jouer un rôle croissant dans l'économie de la connaissance, à savoir la créativité et l’interdisciplinarité.

  • Titre traduit

    Open access to scientific communication and the French context : prospective, development and issues for creativity and interdisciplinarity?


  • Résumé

    Within the framework of the international development of open access to scientific publications, this thesis analyses more precisely the French situation in the European context. This analysis was carried out through a process of action research within a group of actors of the French Professional Group for B to B Information and Knowledge (GFII) who are concerned by open access.At first, we seek to highlight the driving forces behind the development of open access by relying on a method of prospective developed by LIPSOR/ CNAM.The results led us to contribute to the design of an information website whose purpose is to display the national publisher policies on self-archiving practices in order to support the development of new deposit practices at the national level. The prospective analysis has indeed revealed the importance of embargo periods for the financial balances of the publishers.By adopting a more distanced point of view, we initiate a new reflection about the real impact of open access on two important driving forces which seem to play an increasing role in the knowledge economy, namely creativity and interdisciplinarity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.