Impact de l'invalidation du gène codant pour l'indoleamine 2,3-dioxygénase dans la physiologie de l'épididyme chez les mammifères

par Aïcha Jrad Lamine

Thèse de doctorat en Physiologie et Génétique Moléculaire

Sous la direction de Joël Drevet et de Najoua Gharbi.

Le président du jury était Amel El Gaaïed.

Le jury était composé de Jean-Luc Gatti, Leila Keskes.

Les rapporteurs étaient Amel El Gaaïed, Patrick Thonneau.


  • Résumé

    Chez les mammifères, IDO1, une enzyme induite dans les situations inflammatoires, joue des rôles multiples et complexes dans le cadre des réponses immunes innées et acquises. De façon intéressante, IDO1 est constitutivement exprimée par l’épithélium épididymaire où il est envisagé qu’elle participe à l’installation d’une situation d’immunotoloréance vis à vis des spermatozoïdes lesquels constituent un « challenge »immunologique pour le mâle qui les fabrique. Afin d’aborder le(les) rôle(s) joué(s) parIDO1 et ses produits d’activité (ie. les kynurénines) dans la physiologie de l’épididyme et, plus largement, dans la fonction de reproduction, le travail présenté dans ce manuscrit décrit les résultats acquis sur le modèle murin Ido1-/-en termes de phénotypes épididymaires, spermatiques ainsi qu’en terme d’impact sur la fertilité des animaux KO. Les données présentées suggèrent qu’IDO1 est effectivement un acteur immunosuppresseur dans l’épithélium épididymaire contribuant au privilège immunaccordé par ce territoire aux gamètes mâles. L’absence d’IDO1 génère au sein de l’épididyme des perturbations d’ordre inflammatoire néanmoins corrigées par diverses réponses qui préservent l’équilibre immun et fonctionnel du tissu. Ce travail met en outre en évidence que certaines kynurénines sont particulièrement représentées dans l’épididyme et au niveau des gamètes mâles où elles pourraient jouer des rôles variés.

  • Titre traduit

    Impact of the invalidation of the gene encoding indoleamine 2,3-dioxygenase on the physiology of the epididymis in mammals


  • Résumé

    In mammals, IDO1 is induced in inflammatory situations and plays multiple and complicated roles in the modulation of both innate and adaptative immune responses. Interestingly, IDO1 is constitutively expressed by the epididymal epithelium where it is envisaged that it participates in the set up of an immunotolerant environment in order to down-regulate auto immune-responses against spermatozoa. To decipher the roles played by IDO1 in the physiology of the epididymis and consequently in the male reproductive function, we show in this thesis report data obtained on the IDO1 knock-out mouse model. Data collected suggest that indeed IDO1 is an immunomodulatory player in the epididymis epithelium where it contributes to the immunotolerogenic context towards spermatozoa. When absent (ie. in the Ido1-/- genetic background) it specifically increases epididymal inflammation and triggers various tissue responses that aim at restoring the immune equlibrium. In addition, the work presented here shows that some kynurenines are particularly well represented in the epididymal epithelium as well as on spermatozoa where they could play important roles.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.